Contre l’Ouzbékistan et la Bosnie « des matchs de vérité »

Les rencontres amicales de préparation devant opposer le Sénégal à l’Ouzbékistan, le 23 mars, et la Bosnie, le 27 du même mois, seront « des matchs de vérité » pour les joueurs de l’équipe nationale et le staff technique des Lions, a soutenu le sélectionneur sénégalais Aliou Cissé.
.

« Ce sont des matchs de vérité, ce soir nous sommes entrés dans le vif du sujet », dit-il dans un entretien avec des journalistes, à la fin de la séance d’entraînement des lions sur les infrastructures du WAC de Casablanca, au Maroc.

 .

« Les matchs internationaux sont très disputés et très difficiles mais le plus important n’est pas le nom de l’adversaire mais ce que notre équipe nationale va montrer »,  analyse Aliou Cissé dans des propos rapportés par dakaractu tv.

 .

Selon le sélectionneur national a laissé entendre que ces deux rencontres devraient permettre aux Lions de changer de système de jeu. De jeunes footballeurs « très proches de la sélection » ont été appelés en équipe nationale et « auront l’occasion de prouver qu’ils sont prêts », a indiqué Aliou Cissé, ajoutant que les habitués de la Tanière doivent confirmer qu’ils méritent leur place.

 .

Parlant des adversaires du Sénégal lors de ces deux matchs amicaux, il a souligné les difficultés qu’il y a à monter les matchs amicaux contre « les grosses nations », avant de souligner qu’il n’y a « aucun mal » à jouer contre l’Ouzbékistan et la Bosnie. »Nous aborderons ces matchs avec confiance et sérénité », a fait entendre Aliou Cissé. 

 .

Aliou Cissé doit envoyer sa présélection de 35 joueurs à la Fifa au plus tard le 14 mai en attendant lune liste définitive 23 joueurs attendue le 4 juin. Il est prévu trois autres matchs de préparation respectivement contre le Luxembourg (31 mai), la Croatie, le 8 juin et la Corée du Sud, le 11 juin.

747 total views, 1 views today