DIOURBEL, TOUJOURS DANS L’ATTENTE DES 209 MILLIARDS PROMIS PAR LE PRÉSIDENT !!!

Les politiciens cherchent  toujours à convaincre et à persuader  pour mobiliser les électeurs autour de leurs mouvements ou partis politiques. Mais le peuple a maintenant compris qu’il ne sert à rien d’applaudir là ou il faut crier. Et, que son rôle dans le jeu politique dépasse largement une mission électrice et applaudisseuse dans un pays en quête permanente d’un leader qui inspire, rassure et qui a marre d’un démiurge qui confond rupture et la chasse aux sorcières penchant vers un environnement économique austère.

.

De ce fait il convient de retenir que dans un état de droit le mauvais citoyen doit toujours se sentir comme une souris entre les quatre pattes d’un chat dépourvu de mécène parce que les auteurs d’actes abjects doivent être traduit en justice et sévèrement punies quelques soient leur appartenance politique ou adhésion idéologique mais la justice ne doit jamais servir de moyen pour infliger un châtiment à ses adversaires politiques .

.

C’est pourquoi comme tous les Diourbelois, qui sont à l’attente des 209 milliards promis par le président de la république, on demande aux autorités concernés de se prononcer sur ce dossier comme ils le font régulièrement sur celui de la bande à Bamba Fall  et Cie voire de la guéguerre socialiste.

.

Car, on croit que l’urgence n’est pas de monter au créneau pour divertir l’opinion sur une affaire pendant devant la justice mais de subvenir aux besoins des populations dont le rêve est brisé  par des promesses non tenues. Baol en a marre des promesses.

 

 

1,198 total views, 1 views today