Actualité Société

🔴Exclusif : Diary Sow, Révélation sur une disparition

Absente des cours depuis la rentrée des vacances de Noël, la meilleure élève du Sénégal 2018-2019, actuellement en Prépa au Lycée Louis Le Grand, a été portée disparue, hier vendredi, en France.

L’atmosphère était lourde, l’ambiance glaciale, En petit comité, hier soir, aux coups de 17h, les autorités de la mission diplomatique sénégalaise accréditée à Paris avaient la mine désolée, le propos troublé. En cause, l’« absence inquiétante» – préférée pour le moment au terme disparition – de Diary Sow, la meilleure élève du Sénégal pendant deux années de suite. En Prépa a Louis Le Grand, la native de Malicounda (Mbour), informe son lycée, n’a pas repris les cours depuis la rentrée des vacances de Noël. Et, face cette absence prolongée qui n’était jamais arrivée à la crack sénégalaise, I’administration de l’établissement était dans obligation d’appeler le Service de gestion des étudiants sénégalais à l’Étranger (Sgee) pour l’en informer.

Diary Sow a badge le lundi après-midi

Chose étrange: selon toujours des informations du Lycée Louis Le Grand qui a appelé à Lourcine, résidence où elle vit, pour avoir ses nouvelles, Diary Sow à badgé c’est-à-dire qu’elle à introduit
son badge dans un lecteur fixé à la porte de la résidence – lundi après-midi. Est-ce elle qui avait le badge ou un autre? La question reste entière, surtout qu’après vérification hier vendredi, soit 5 jours plus tard, elle n’était pas dans sa chambre.

Devant une telle situation, le Service de gestion des étudiants sénégalais à l’Étranger a essayé, à son tour, de contacter son parrain, en l’occurrence le ministre de l’Eau et
de l’assainissement, Serigne Mbaye Thiam, qui malheureusement, n’a pu joindre sa filleule.
Dont le téléphone ne répond plus.
Idem pour celui «de sa correspondante locale», renseignent des sources diplomatiques. «Ses dernières communications remonteraient au week-end dernier. Mais il faut attendre l’enquête de la police pour être édifié sur tout cela», ajoutent les mêmes sources

Le consulat à la Police pour une déposition
Sauf que pour cela, il faudra patienter puisqu’aucune trace où indice n’a été trouvé et aucun témoin potentiel ne s’est manifesté pour le moment. Et hier, vers 18h (heure de Paris), informe-t-on, juste après la réunion d’urgence des autorités diplomatiques sénégalaises, une délégation du Consulat s’est rendue à la Police pour une déposition via le Sgee. «Une enquête a été ouverte par la police française. Ce qu’il faut éviter, en pareil cas, c’est de donner des informations de nature à compromettre l’enquête.»
C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les camarades de Diary Sow du Lycée Louis Le Grand et d’autres étudiants sénégalais qui avaient fait des tweets sur l’affaire ont été priés de les retirer par le Service de gestion des étudiants
sénégalais à l’étranger (Sgee).

L’OBS

Qui est Diary SOW

Diary SOW est une fée à la tête bien faite. Deux fois de suite meilleure élève du Sénégal au concours général, alors qu’elle faisait la classe de Terminale S1 au Lycée d’Excellence de Diourbel, ce génie a quelque chose de pas commun. Miss Sciences en 2017, la native de Mbour est sortie première lauréate du concours général deux fois consécutives (en 2018 et
2019), des résultats qui lui ont taillé une renommée nationale. Goût du travail et passion, deux valeurs auxquelles s’adosse Diary Sow pour soulever les montagnes. Il ne faut surtout pas lui parler de secret qui ferait son succès. «il n’y a pas de secret. Ce qui compte, c’est juste l’amour du travail, l’amour de ce qu’on fait, la volonté de le réussir», confiait-elle. Celle qui poursuit aujourd’hui ses études au prestigieux Lycée Louis Le Grand en France, née le 17 septembre 2000 à Mbour, a débuté ses études aux Parcelles Assainies (Dakar) où elle a suivi le cours d’initiation (C1) et le cours préparatoire (CP). Elle a ensuite poursuivi le cycle élémentaire dans le département de Thiès, Après son Certificat de fin d’études élémentaires (CFEE) en 2012, elle s’est inscrite au complexe international Keur Madior de Mbour d’où elle est sortie avec le Brevet de fin d’études moyennes (BFEM) en juillet 2016. Orienté en classe de seconde S1/S2, la demoiselle Sow réussit tout de même le concours d’entrée au Lycée scientifique et d’excellence de Diourbel au mois de novembre 2016.
À l’issue de ce concours très sélectif, elle est classée quatrième, derrière trois garçons. Avec une moyenne semestrielle de 17,68/20 pour l’année académique 2016-2017, elle est classée première de l’unique classe de Seconde S1/S2 du lycée scientifique d’excellence et devance, cette fois-ci, ceux qui l’avaient fait au concours d’entrée.


J. S. NDIAYE

Laisser un commentaire

Partagez la bonne info avec vos amis

Journaliste et Blogueur, Fondateur du Blog de la Jeunesse Consciente.
Follow Me:

Articles similaires