Actualité Sport

đź”´JĂĽrgen Klopp sur la finale du titre, le dĂ©filĂ© du LFC et la mentalitĂ© de l’Ă©quipe

Jürgen Klopp se concentre entièrement sur le défi de Liverpool de battre Wolverhampton Wanderers alors que la course au titre de Premier League se déroule sur le fil.

Les Reds ont un point de retard sur Manchester City, qui affronte Aston Villa de Steven Gerrard, avant le dernier week-end de la saison de haut vol.

Klopp a prĂ©sentĂ© en avant-première la conclusion de la campagne lors d’une confĂ©rence de presse au centre de formation AXA vendredi après-midi.

Le patron a discutĂ© des circonstances entourant la course au titre, de ce qu’il attend des Wolves, de la nouvelle que le club organisera un dĂ©filĂ© de la victoire plus tard ce mois-ci, de la mentalitĂ© d’Ă©quipe qui a sous-tendu la saison, et plus encore…

S’il « adhère » Ă  l’histoire romantique selon laquelle Gerrard pourrait aider Liverpool dans la course au titre dimanche…

Je ne peux comprendre ce genre de situations qu’en me pensant dans ce rĂ´le. Si je jouais un match et que je pouvais aider Dortmund ou Mayence, cela me donnerait une motivation supplĂ©mentaire. Mais je ne joue pas. Et Stevie ne joue pas, c’est dommage ! Bien plus dommage que Stevie ne joue pas que je ne joue pas. Bien sĂ»r, nous sommes tous des ĂŞtres humains et avons ce genre de choses, mais Stevie le prendra Ă  100% au sĂ©rieux, j’en suis sĂ»r, sans que je l’appelle ou quoi que ce soit. Je n’ai pas Ă  le faire. Probablement que le reste du club l’a dĂ©jĂ  fait mais pas moi.

Je pense qu’un très bon exemple de la motivation des Ă©quipes de football Ă  atteindre leurs propres objectifs est le match d’hier soir Ă  Crystal Palace, wow. C’Ă©tait un match tellement important, l’un des matchs les plus importants pour Everton de son histoire, puis Crystal Palace s’y est prĂ©sentĂ© et a jouĂ© un football incroyable. Ă€ la fin, ils ont perdu mais les efforts qu’ils ont dĂ©ployĂ©s, la passion dont ils ont fait preuve, tout le match de Crystal Palace Ă©tait vraiment bon. Ils ont perdu – et fĂ©licitations maintenant Ă  Everton pour ĂŞtre restĂ© dans la ligue – mais c’est un bon exemple de ce que sont habituellement les Ă©quipes de football. On joue pour gagner. Et Aston Villa joue pour gagner, c’est tout. C’est un endroit difficile Ă  atteindre et City est comme ça : si vous y allez et que vous n’ĂŞtes pas Ă  100 %, vous en obtenez cinq ou six facilement. Si vous y ĂŞtes pleinement, vous avez une chance d’obtenir un rĂ©sultat, comme c’est toujours le cas dans le football.

Mais c’est le jeu qui ne me prĂ©occupe pas, je ne pense pas du tout sur le moment. Toutes les choses dont nous parlons – je parle dĂ©jĂ  trop longtemps de ce jeu – mais c’est complètement irrespectueux envers les Wolverhampton Wanderers car ils feront exactement la mĂŞme chose. Ils ne viennent pas ici et veulent faire partie de nos cĂ©lĂ©brations, ils viennent ici et veulent gagner et obtenir trois points, dĂ©finitivement. Il faut ĂŞtre prĂŞt pour ce match et pas pour l’autre.

Ă€ quel point il est fier du parcours de l’Ă©quipe cette saison…

Ça a Ă©tĂ© dur mais gĂ©nial. C’est absolument une joie d’en faire partie. Faire partie de ce groupe est exceptionnel. Par le groupe, je n’entends pas seulement les joueurs, nous sommes ici dans la construction du groupe. C’est fou. Travailler avec ces personnes est un pur bonheur. ĂŠtre lĂ  oĂą nous sommes est si rare, vous ne pouvez pas le planifier. Imaginez que quelqu’un vous dise avant la saison que vous allez participer aux trois finales de coupe et que vous voulez vous battre pour la ligue. Vous diriez, ‘Ouais, bonne chance avec ça.’ Ce n’est en fait pas possible, mais les garçons l’ont fait – nourris par les gens ici dans le bâtiment, par nos supporters, par tout ce genre de choses. C’est un moment fantastique pour un supporter de Liverpool et maintenant nous devons nous assurer de profiter Ă©galement des deux derniers matchs. La chose la plus agrĂ©able dans le football est de gagner des matchs de football, cela rend tout beaucoup plus facile. Deux jeux massifs Ă  venir,

Sur les loups…

Les loups ont jouĂ© une saison incroyable. Je ne sais pas si Bruno [Lage] est satisfait Ă  100% parce que je pense qu’ici et lĂ , ils ont perdu des points qui n’Ă©taient pas nĂ©cessaires. Je pense que c’est maintenant la première semaine oĂą ils ne peuvent plus se battre pour l’Europe. La semaine dernière, s’ils avaient gagnĂ©, il y avait une chance. Puis au moment dĂ©cisif, Bruno a attrapĂ© le COVID et n’a pas Ă©tĂ© impliquĂ©. Je ne le connais pas très bien, mais d’après le match auquel nous avons jouĂ©, je pense avoir compris Ă  quel point il est compĂ©titif ! Et ça doit ĂŞtre horrible pour lui alors de rester assis Ă  la maison et il ne peut pas faire ça. Mais c’est toujours comme ça, pour le dĂ©veloppement de l’Ă©quipe c’est toujours important la saison et la fin de saison aussi, parce que tu travailles avec ça. C’est pourquoi je les attends extrĂŞmement forts, avec le meilleur line-up possible, avec un plan clair. De toute Ă©vidence, ils n’ont pas marquĂ© autant de buts dans la saison, mais ils n’en ont encaissĂ© pratiquement aucun. C’est quelque chose de vraiment spĂ©cial et c’est une façon de construire une Ă©quipe – Ă©videmment, il faut ĂŞtre solide avant de pouvoir ĂŞtre fantaisiste. C’est ce qu’ils ont fait et c’est pourquoi j’attends beaucoup d’eux l’annĂ©e prochaine. Un adversaire très difficile pour le week-end.

Sur les plans du club pour une parade de la victoire le 29 mai…

Nous avons tellement de raisons de cĂ©lĂ©brer, pour ĂŞtre honnĂŞte. Nous ne savons pas combien de raisons mais nous avons dĂ©jĂ  suffisamment de raisons. Je pense que c’est dĂ©jĂ  assez pour cĂ©lĂ©brer la vie. Bien sĂ»r, la Coupe Carabao, la FA Cup et tout ce qui viendra. Et bien sĂ»r, que nous n’ayons pas eu la parade il y a deux ans quand nous sommes devenus champions n’est pas laraison mais une autre raison. Je suis vraiment heureux que nous puissions livrer ce que j’ai promis cette fois-lĂ , quand j’ai dit que chaque fois que ce sera possible, nous aurons un dĂ©filĂ©. Maintenant, il y a un dĂ©filĂ©. Il s’agit de nous, de ce que nous voulons cĂ©lĂ©brer. Il ne s’agit pas de ce que les autres pensent et je m’en fous, mais je sais dĂ©jĂ  ce que les gens en diront – « Vraiment ? C’est juste pour nous, juste pour le Liverpool FC, pour les gens, que nous cĂ©lĂ©brons que nous sommes ensemble en ce moment. C’est pour moi en fait dĂ©jĂ  suffisant pour organiser un dĂ©filĂ© sans trophĂ©es. Mais nous en avons dĂ©jĂ  deux et voyons combien nous en aurons d’ici lĂ . Quoi qu’il arrive le 28, ce 29 sera un grand jour.

Sur les sorties potentielles de joueurs cet été…

Je ne veux voir personne partir mais c’est la vie et c’est la situation. Je n’ai aucune idĂ©e. Personne n’est venu me voir et m’a dit : ‘Je veux y aller.’ Aucun agent ne m’a appelĂ© pour me dire : ‘S’il ne joue plus…’ On verra ce qui se passera, honnĂŞtement ce n’est pas le moment d’y penser. Mais c’est vrai Ă  100 % : quoi qu’il arrive cette annĂ©e, ce qui s’est dĂ©jĂ  passĂ© cette annĂ©e, c’est possible grâce au groupe que nous avons. C’est la seule raison Ă  cela. Nous avons des joueurs de haut niveau, des joueurs de classe mondiale, Ă  des moments oĂą ce n’Ă©tait pas le cas par le passĂ©. MĂŞlĂ©s aux enfants, les enfants jouaient toujours leur rĂ´le, ce qui Ă©tait absolument agrĂ©able. Nous avons eu de la chance Ă  certains moments – nous avons dĂ» revenir contre Leicester ou quoi que ce soit dans les compĂ©titions de coupe, ce genre de choses.

C’Ă©tait beaucoup ce qui s’est passĂ© l’annĂ©e dernière et encore une fois, je n’ai aucune idĂ©e de qui veut y aller ou quoi que ce soit et je ne vois pas ça vraiment. Mais si quelqu’un arrive au coin de la rue et dit : « J’ai un club oĂą j’aimerais aller », alors c’est la chose normale qui arrive toujours : l’autre club doit faire une offre parce que tant que les garçons sont lĂ , nous il faut aussi ĂŞtre d’accord. C’est comme ça. Mais ce n’est vraiment pas le moment. C’est le moment oĂą nous devons nous concentrer, oĂą nous devons garder tout le monde en ligne Ă  100%, ce qui n’est pas un problème en fait, pour ces deux matchs. Donc, le dernier match de Premier League, qui est Ă©norme, puis pour l’autre aussi.

Sur son commentaire « Ferraris dans le garage Â» après le match de Southampton et sur la façon dont il gère les hauts et les bas pour les joueurs de son Ă©quipe…

Les garçons ont complètement adhĂ©rĂ© Ă  ce projet, dĂ©finitivement, Ă  100 %. Les garçons acceptent les dĂ©cisions, c’est ce que je dis, c’est pourquoi ils jouent comme ils jouent. Je dois prendre des dĂ©cisions Ă  la fin et c’est ce que j’ai fait pendant toute la saison et maintenant ils commençaient Ă  se disputer, Ă  gĂ©mir ou quoi que ce soit – cela n’arriverait pas et n’arrivera jamais, certainement pas cette annĂ©e. C’est ce qui a rendu cela possible, c’est pourquoi nous sommes lĂ  oĂą nous sommes. Non, je dois prendre des dĂ©cisions sportives et le reste, nous nous comportons d’une manière spĂ©cifique et Ă©videmment nous avons beaucoup de respect les uns pour les autres et nous nous aimons et tout le monde a adhĂ©rĂ©. Nous voulons avoir le plus de succès possible et je avoir Ă  prendre quelques dĂ©cisions et c’est tout.

Laisser un commentaire

Partagez la bonne info avec vos amis

Journaliste et Blogueur, Fondateur du Blog de la Jeunesse Consciente.
Follow Me:

Articles similaires