Actualité Sport

🔴Liverpool 2-1 AC Milan : Mo Salah et Origi affirment la suprématie des Reds sur le Groupe B

Liverpool maintient son record de victoires en Ligue des champions en s’imposant Ă  San Siro grâce Ă  un nouveau but de Mo Salah et Ă  un deuxième but de Divock Origi en quatre jours pour Ă©liminer l’AC Milan.

Tout en haut des tribunes, vers la fin du match, un groupe de supporters de Liverpool a tenu à déployer une banderole rouge sur une bâche verte pour la mettre en valeur.

Une fois de plus, on ressort d’une soirĂ©e en Europe en se disant que cette dĂ©claration sera vraie Ă  Saint-PĂ©tersbourg en mai prochain. Battre l’AC Milan Ă  l’extĂ©rieur n’a peut-ĂŞtre pas le lustre d’antan, mais cela ne doit pas faire oublier l’exploit.

Liverpool, grâce Ă  des buts de Mohamed Salah et Divock Origi, est revenu de l’arrière pour s’assurer la première place du Groupe B – celui qui avait Ă©tĂ© qualifiĂ© de “Groupe de la mort” – avec un bilan de 100 % qui aura fait rĂ©agir ses rivaux pour ce trophĂ©e.

L’AC Milan est sept fois vainqueur de la Coupe d’Europe mais Liverpool, dans cette veine, semble capable de les rejoindre sur ce nombre. Il reste Ă  voir s’ils tiendront la distance dans la course au titre national, mais en Europe, tout est possible.

Il arrivera un jour, dans un avenir pas si lointain, où cette cathédrale ne sera plus là. Une nouvelle arène ambitieuse est en projet, ce qui rend chaque occasion de visiter le San Siro un peu plus spéciale et poignante.

Quels que soient vos sentiments Ă  l’Ă©gard de l’Ă©quipe actuelle de Milan, il est impossible de ne pas se trouver dans cette arène caverneuse et de ne pas penser Ă  Franco Baresi et Paolo Maldini, aux trois Hollandais titubants Ruud Gullit, Marco van Basten et Frank Rijkaard ou Ă  des attaquants comme Andriy Shevchenko et George Weah.

La rĂ©putation et la tradition ne signifient rien en Ligue des champions, mais la concurrence serait certainement renforcĂ©e si ce gĂ©ant particulier pouvait se relever et si l’occasion se prĂ©sentait d’accĂ©der Ă  la phase Ă  Ă©limination directe pour la première fois en huit ans.

Ce qui a surpris, c’est la composition de l’Ă©quipe qu’ils ont dĂ» dĂ©jouer pour arriver lĂ  oĂą ils voulaient ĂŞtre. Klopp a fait des changements dans son Ă©quipe, mais il a quand mĂŞme Ă©tĂ© surpris de voir Salah, Sadio ManĂ© et Alisson Becker sur le terrain dès le dĂ©but. Klopp, cependant, Ă©tait impĂ©nitent.

‘Nous voulons gagner un match de football, c’est pourquoi nous avons fait cette composition’, a dĂ©clarĂ© Klopp. Cinq matchs en 14 jours et nous aurons cela après. C’est le seul oĂą nous pouvons changer les choses. Nous voulons tenter le coup, ĂŞtre agressifs et foncer”.

Fidèle Ă  sa parole, le jeu de Liverpool Ă©tait plus vif dès le dĂ©but et le jeune Tyler Morton Ă©tait le premier Ă  tirer. Son tir n’avait peut-ĂŞtre pas la puissance nĂ©cessaire pour battre le gardien Mike Maignan, mais il montrait une nouvelle fois pourquoi Klopp est si fier de ce jeune homme de 18 ans.

Morton se dĂ©veloppe Ă  un rythme effrĂ©nĂ© et une expĂ©rience de cette nature, oĂą on lui demande de dicter le rythme dans cette arène, ne peut qu’accĂ©lĂ©rer son Ă©ducation. Il a dĂ©butĂ© les deux derniers matches de Ligue des champions et il en dĂ©butera beaucoup d’autres Ă  l’avenir s’il fait preuve d’autant de sang-froid.

MĂŞme si Liverpool a dominĂ© la possession du ballon en dĂ©but de match, il lui Ă©tait difficile de maintenir cette domination du dĂ©but Ă  la fin, tout simplement parce qu’il n’y avait rien Ă  gagner pour lui. C’Ă©tait Ă  Milan d’accĂ©lĂ©rer le jeu et de se donner une chance.

Ibrahima Konate et Nat Phillips ont joué avec beaucoup de détermination, mais le seul moment où il y a eu une baisse de régime, Milan a marqué le but qui a fait rugir le public et a laissé Klopp pantois.

Konate avait fait son travail en dĂ©tournant Zlatan Ibrahimovic pour forcer un corner, mais Liverpool s’est endormi lorsque Junior Messias a envoyĂ© un coup de pied arrĂŞtĂ© du gauche et qu’Alisson n’a pas pu s’en occuper ; il a rĂ©ussi Ă  dĂ©tourner le ballon dans la direction de Fikayo Tomori, qui a acceptĂ© le cadeau avec joie.

Le bruit crĂ©Ă© par la cĂ©lĂ©bration Ă©tait aussi fort que l’on pouvait l’imaginer, mais Milan avait besoin de monter en puissance pour se sauver et – tout aussi important – il devait tenir en Ă©chec ce Liverpool libre de tout marquage jusqu’Ă  la mi-temps. Ils n’ont mĂŞme pas rĂ©ussi Ă  tenir le coup pendant sept minutes.

Liverpool a envahi le terrain et Alex Oxlade-Chamberlain – qui, sous le radar, gagne en rĂ©gularitĂ© Ă  chaque minute qu’il joue – a surpris Maignan d’une frappe du cĂ´tĂ© droit de la surface de rĂ©paration, que le gardien a perdue.

Qui Ă©tait Ă  l’affĂ»t ? Qui d’autre, seulement Salah. Le rebond rebondit et rebondit sur lui, mais il n’y a pas eu une seule seconde oĂą vous avez envisagĂ© autre chose que le but de l’Égyptien. C’est ce qu’il a fait, en plaçant soigneusement son tir du pied gauche dans le toit du filet.

Si vous voulez avoir une idĂ©e de l’importance que Klopp a accordĂ©e Ă  ce match, vous la trouverez dans sa cĂ©lĂ©bration. Il n’y a pas eu de geste superficiel du bras ou de petite poignĂ©e de poing, mais une vĂ©ritable marelle excitĂ©e dans sa zone technique, une gigue pour montrer qu’il vivait le moment.

Dès l’instant oĂą Liverpool a obtenu la paritĂ©, un sentiment de rĂ©signation s’est installĂ© dans le public, qui savait Ă©galement qu’il n’obtiendrait pas la faveur dont il avait besoin au Portugal pour s’en sortir. Petit Ă  petit, ils ont commencĂ© Ă  renverser la vapeur.

Au dĂ©but de la seconde pĂ©riode, Liverpool a pris le contrĂ´le de la situation. Ils ont peut-ĂŞtre bĂ©nĂ©ficiĂ© d’un coup de pouce, car Tomori a essayĂ© de contrĂ´ler un ballon Ă  l’entrĂ©e de sa propre surface et les gants de Maignan semblaient ĂŞtre en tĂ©flon, car rien ne collait.

Liverpool devait nĂ©anmoins convertir l’occasion et c’est ce qu’Origi a fait, avec une tĂŞte en boucle après que Maignan ait repoussĂ© la frappe de Sadio Mane dans les airs. Origi mĂ©ritait cette occasion de dĂ©buter après son hĂ©roĂŻsme contre les Wolves samedi et c’Ă©tait un autre beau moment pour lui. Les mĂŞmes sentiments s’appliquent Ă  son Ă©quipe.

Laisser un commentaire

Partagez la bonne info avec vos amis

Journaliste et Blogueur, Fondateur du Blog de la Jeunesse Consciente.
Follow Me:

Articles similaires