Actualité Société

🔴Retour au Sénégal : Lamine Diak a reçu son passeport

Lamine Diack, l’ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme (Iaaf), a reçu son passeport mercredi, une étape essentielle pour son retour désormais imminent au Sénégal, a appris l’Aps d’une source proche du dossier.


“Il a reçu son passeport et rien ne s’oppose Ă  son retour, et ce sera fait incessamment”, a dit cette source sous couvert de l’anonymat.
Lamine Diack, en rĂ©sidence surveillĂ©e depuis novembre 2015 en France, a Ă©tĂ© condamnĂ© par la justice française, le 20 septembre dernier, Ă  quatre ans de prison, dont deux ferme, pour son “implication dans un rĂ©seau de corruption destinĂ© Ă  cacher des cas de dopage en Russie”.


Il avait bénéficié le 30 décembre dernier d’une levée de la mesure d’interdiction de quitter le territoire français dont il faisait l’objet, contre le paiement d’une caution de 500000 euros, soit un peu plus de 327 millions de francs CFA.


Le Jaraaf de Dakar, son club de toujours dont il fut le président pendant de nombreuses années, a décidé de payer cette caution lors d’une assemblée générale tenue à Dakar le 18 avril dernier.


Si le retour au bercail du président Lamine Diack n’est désormais qu’une question de jours, la même source informe que l’ancien président de l’Iaaf ne voudrait pas que son arrivée soit transformée en une fête.
“Il ne veut pas d’accueil populaire, au contraire, il sollicite des prières pour que justice soit faite dans cette affaire puisqu’ayant fait appel de sa condamnation par la justice française”, a indiquĂ© la mĂŞme source.


A son retour, Lamine Diack a prĂ©vu d’aller se recueillir sur la tombe de ses parents et saluer son grand-frère Alioune Diack, un ancien entraĂ®neur de football centenaire depuis l’annĂ©e dernière, apprend-on de mĂŞme source. Elle ajoute que Lamine Diack prendra le temps de parler avec la presse “au moment opportun”.

Laisser un commentaire

Partagez la bonne info avec vos amis

Journaliste et Blogueur, Fondateur du Blog de la Jeunesse Consciente.
Follow Me:

Articles similaires