Actualité People Société

Portrait – Ismaila Lo, le parcours inspirant du “Bob Dylan africain”

Né en 1956 au Niger où son père sénégalais est alors en poste et d’une mère d’origine nigérienne, Ismaël Lô grandit à Rufisque près de Dakar après le retour de la famille au Sénégal. Élevé dans une famille où la musique n’est pas reconnue comme une activité professionnelle, Ismaël Lô prend le temps de fabriquer des guitares et d’en jouer avec ses cousins.

Biographie
Une mère nigérienne, un père sénégalais, Ismaël Lo mêle musique mandingue et rythm’n blues, soul et mélodies peuhles. Né en 1956 à Dongo Buti sur les rives du fleuve Niger, c’est à côté de Dakar qu’il passera sa jeunesse. Etudiant peintre dans une école d’art, il joue de la guitare, de l’harmonica et chante.

Le jeune musicien se fait rapidement un nom dans le pays et au croisement d’un concert le Super Diamono (orchestre mythique de Dakar) lui propose de tenir la place de chanteur. Le groupe enchaîne les tubes en Afrique de l’Ouest avec son M’Balax métissé.

En 1984, Ismaël Lo commence une nouvelle carrière, il veut s’exprimer seul. Très prolifique, il finit par se faire connaître du grand public avec le titre “Tajabone”. Sur sa lancée, il recoit le prix rfi musiques du monde en 1992. Celui que les journalistes appellent le “Bob Dylan africain” fait partie des artistes qui ont su toucher les gens avec leur musique.

Son “Tajabone” reprit par Pedro Almodovar pour la bande originale de “Tout sur ma mère” fait tous les jours de nouveaux adeptes. Dans son avant dernier album “Dabah“ le musicien montre une nouvelle facette de sa personnalité en rendant hommage à Dabah Malik, guide spirituel et religieux sénégalais.
Discographie
1991 : Tajabone
1994 : Iso
2001 : Dabah
2007 : Sénégal

Laisser un commentaire

Partagez la bonne info avec vos amis

Journaliste et Blogueur, Fondateur du Blog de la Jeunesse Consciente.
Follow Me:

Articles similaires