Actualité Société

Portrait – Omar Pène, le héraut des étudiants, des chômeurs et des paysans

Il est né en 1956 dans la Médina, un quartier de Dakar. Puis il vit à Pikine, une banlieue importante de Dakar. Enfant, sa famille est divisée par la polygamie qui engendre parfois une inéquité parmi les enfants. Battu par sa marâtre, il s’enfuit à 13 ans de chez lui pour vivre dans la rue. Il est aimé de tous car il participe activement aux projets dans son quartier. Omar est passionné de football et rêve de devenir un grand joueur sans savoir qu’il a une voix particulière…

Il est musulman de la confrérie des Mourides. Leur philosophie est de placer le travail, l’honnêteté, la paix comme des valeurs essentielles dans leur pratique religieuse et dans le quotidien.

Aujourd’hui, c’est un chanteur engagé, qui dénonce la corruption, passe des messages auprès de la jeunesse. Il reprend le rôle des griots de son enfance mais a voulu adapter la musique traditionnelle à la jeunesse. Son style imprégné de Mbalax cool, sabar (percussions), world-jazz, etc. a profondément influencé la musique ouest africaine et il a internationalisé l’« Afro-feeling », un mélange de jazz, funk ou encore de musique afro-cubaine avec bien sûr les racines plongées dans la musique sénégalaise.

Biographie
1976, les rues de Dakar se divisent en deux camps. D’un côté les adorateurs de Youssou N’Dour et de ses Etoiles, de l’autre ceux de Omar Pène et de son Super Diamono. Alors que le premier lance sa voix sur un m’balax enflammé, l’autre créé son propre style : l’afro-feeling. Avec lui, les racines de la musique sénégalaise se tintent d’influences jazz, funk ou encore afro cubaines et sa jeunesse passée dans la rue font de lui le héraut des étudiants, des chômeurs et des paysans.

Omar Pène ne se destinait pas à la musique, il rêvait plutôt de football, mais Baïla Diagne jouera le rôle de l’homme providentiel. En 72, il est à la recherche d’un chanteur pour son groupe le Kadd Orchestra et veut le jeune Omar Pène. De là partira un mouvement qui n’est pas prêt de s’arrêter.

Trois ans et un album plus tard le Kadd Orchestra fusionne avec d’autres groupes de la scène dakaroise, donnant naissance au Super Diamono (génération en woloff). Ils produiront ensemble de nombreux Tubes comme « Soweto » en 1987 (Omar Pène a plus de 600 chansons à son actif).

L’artiste n’est pas pour autant un simple chanteur, ses textes engagés ont structuré sa carrière. Avec l’Afsud-Sénégal (l’Amical des Fans du Super Diamono) créé en 1989, il travaille à améliorer la vie quotidienne des Sénégalais. Il est le parrain du festival Banlieue Rythme créé pour animer le quartier populaire de Guediawaye.

Kora d\’or en 98 à Johannesburg, Omar Pène est une véritable légende dans son pays comme à l’extérieur.

Filmé au Cap à Aulnay-sous-bois.
Discographie
25 ans
Night and Day
2001

Nanga def
Syllart
1998

Tiki-tiki
Syllart
1997

Fari
Syllart
1994

Nila
Celluloid
1992

Laisser un commentaire

Partagez la bonne info avec vos amis

Journaliste et Blogueur, Fondateur du Blog de la Jeunesse Consciente.
Follow Me:

Articles similaires