Actualité Société

🔴Libération des 07 militaires détenus par le MFDC

 Les sept militaires sĂ©nĂ©galais dĂ©tenus en otage par le Mouvement des forces dĂ©mocratiques de Casamance (MFDC) ont Ă©tĂ© libĂ©rĂ©s ce lundi, a-t-on appris de source informĂ©e. 

Les militaires qui Ă©taient aux mains du chef rebelle Salif Sadio sont actuellement en route pour Banjul, la capitale gambienne. 

Leur libĂ©ration a Ă©tĂ© facilitĂ©e par des responsables de la communautĂ© Saint-Egidio, une dĂ©lĂ©gation gambienne, la Croix-Rouge internationale et la mission de la CEDEAO en Gambie. 

Une logistique d’évacuation sanitaire a Ă©tĂ© dĂ©ployĂ©e pour une prise en charge. Les 07 militaires ont Ă©tĂ© pris en otage suite Ă  un accrochage survenu le 24 janvier entre l’armĂ©e sĂ©nĂ©galaise et le Mouvement des forces dĂ©mocratiques de Casamance (MFDC). 

L’armĂ©e avait confirmĂ© la mort de quatre de ses hommes lors de combats consĂ©cutifs Ă  une embuscade dont a Ă©tĂ© victime le 24 janvier une patrouille de soldats sĂ©nĂ©galais de la Mission de la CEDEAO en Gambie (ECOMIG). 

’’A ce jour, quatre militaires au total sont dĂ©cĂ©dĂ©s dont trois lors des combats du 24 janvier et un autre qui a succombĂ© Ă  ses blessures le 27 janvier Ă  la suite de son Ă©vacuation Ă  l’HĂ´pital Principal de Dakar’’, avait ainsi indiquĂ© la Direction de l’information et des relations publiques (DIRPA) dans un nouveau communiquĂ©. 

Elle avait assurĂ© que ’’sept militaires confirmĂ©s comme dĂ©tenus en otage par le MFDC sont toujours vivants en bien portants’’. 

Deux des militaires dĂ©cĂ©dĂ©s lors de cet accrochage, des sous-officiers, ont Ă©tĂ© faits, Ă  titre posthume, chevaliers de l’Ordre national du lion, lors d’une cĂ©rĂ©monie organisĂ©e Ă  l’HĂ´pital militaire de Ouakam, en prĂ©sence du ministre des Forces armĂ©es, Sidiki Kaba. 

’’Les ArmĂ©es restent plus que jamais dĂ©terminĂ©es Ă  exĂ©cuter leur mission rĂ©galienne de dĂ©fense de l’intĂ©gritĂ© du territoire national et de protection des personnes et des biens’’, avait rĂ©affirmĂ© la DIRPA. 

L’armĂ©e sĂ©nĂ©galaise fait face depuis une quarantaine d’annĂ©es Ă  une rĂ©bellion armĂ©e menĂ©e par le Mouvement des forces dĂ©mocratiques de Casamance qui rĂ©clame l’indĂ©pendance de la partie mĂ©ridionale du pays. 

Cet accrochage meurtrier est survenu alors que plusieurs bases appartenant au MFDC ont Ă©tĂ© dernièrement reprises par l’armĂ©e sĂ©nĂ©galaise, favorisant le retour de centaines de rĂ©fugiĂ©s dans la rĂ©gion naturelle de Casamance. 

Les soldats sĂ©nĂ©galais, tombĂ©s en Gambie, faisaient partie d’une mission militaire dĂ©pĂŞchĂ©e en 2017 dans ce pays pour contraindre l’ex-chef de l’Etat, Yahya Jammeh, Ă  quitter le pouvoir après avoir perdu une Ă©lection prĂ©sidentielle, Ă  l’époque remportĂ©e par l’actuel prĂ©sident, Adama Barrow. 

Laisser un commentaire

Partagez la bonne info avec vos amis

Journaliste et Blogueur, Fondateur du Blog de la Jeunesse Consciente.
Follow Me:

Articles similaires