Actualité Sport

đź”´Paolo Di Canio s’est trompĂ© au sujet de Virgil van Dijk mais a fait une remarque juste sur Liverpool

Paolo Di Canio s’est exprimĂ© au sujet de Virgil van Dijk et le dĂ©fenseur de Liverpool lui prouve dĂ©jĂ  qu’il avait tort.

Paolo Di Canio a toujours Ă©tĂ© du genre Ă  susciter des Ă©motions. Et l’ancien joueur de Sheffield Wednesday et de West Ham United a rĂ©cidivĂ© la semaine dernière.

InterrogĂ© sur le prochain match de Ligue des champions de Liverpool contre l’Inter Milan, l’ancien international italien a cherchĂ© Ă  mettre le doigt sur une faiblesse des Reds.

« Le Liverpool d’il y a deux ans avait une dĂ©fense impĂ©nĂ©trable, car Virgil van Dijk avait amĂ©liorĂ© tout le monde autour de lui », a dĂ©clarĂ© Di Canio.

« Depuis son retour de blessure, il n’est plus le mĂŞme joueur et donc toute l’Ă©quipe concède plus ».

Cette forme a aidé les Reds à garder cinq feuilles propres lors des sept derniers matchs, le défenseur central ayant également marqué un but lors de la victoire 3-1 en Premier League à Crystal Palace le mois dernier.

Mais qu’en est-il de l’affirmation de Di Canio selon laquelle Liverpool est dĂ©sormais beaucoup plus permĂ©able ?

Cela ne tient pas debout. Seuls Manchester City et Wolverhampton Wanderers ont encaissĂ© moins de buts que les 19 des Reds en Premier League cette saison, ces derniers ayant inscrit 40 buts de moins que l’Ă©quipe de Klopp.

Liverpool n’en avait laissĂ© passer que quatre de moins après 24 matchs lors de sa campagne de conquĂŞte du titre en 2019/20. La saison dernière, avec Van Dijk largement absent, ils avaient encaissĂ© 32 buts, bien que les autres dĂ©fenseurs centraux Joe Gomez et Joel Matip aient rejoint le NĂ©erlandais sur la touche Ă  ce moment-lĂ .

Lors des 29 apparitions de Van Dijk dans toutes les compĂ©titions cette annĂ©e, Liverpool n’a encaissĂ© que 21 buts et a gardĂ© 16 feuilles propres.

Sans le Néerlandais, les Reds ont été battus huit fois en huit matches.

Et si, comme l’affirme Di Canio, Van Dijk agite plus facilement les bras, ce n’est pas en direction de ses coĂ©quipiers mais de l’arbitre assistant, compte tenu de la politique actuelle qui consiste Ă  ne signaler le hors-jeu que lorsqu’une attaque a Ă©chouĂ©.

Dans certains matchs, comme Ă  Turf Moor dimanche, on a eu l’impression que Liverpool se faisait couper l’herbe sous le pied, alors qu’en fait, il s’agissait d’un piège Ă  hors-jeu qui a continuellement piĂ©gĂ© Burnley.

En effet, ce week-end, la capacité des Reds à prendre leurs adversaires en défaut en Premier League est passée à trois chiffres avec 101. Les suivants sont Manchester City et Brentford avec respectivement 61 et 51.

Tout cela indique que le travail est bien fait, la rĂ©compense dĂ©passant de loin le risque Ă©vident d’une telle approche.

Di Canio, cependant, a raison de dĂ©terminer que si Liverpool ne s’active pas Ă  San Siro – la dĂ©faite 7-2 contre Aston Villa la saison dernière reste l’exemple le plus flagrant de ce qui peut arriver lorsque les coureurs en profondeur ne sont pas traitĂ©s correctement – alors l’Inter pourrait en profiter.

« Liverpool ne cesse de concĂ©der les mĂŞmes occasions dangereuses aujourd’hui, des ballons verticaux derrière les dĂ©fenseurs, qui commencent ensuite leurs courses tardivement », a-t-il dĂ©clarĂ©. « Ce manque de concentration est l’endroit oĂą l’Inter peut leur faire mal ».

Cependant, avec un Van Dijk de retour à son meilleur niveau, Liverpool retrouve sa méchanceté.

Laisser un commentaire

Partagez la bonne info avec vos amis

Journaliste et Blogueur, Fondateur du Blog de la Jeunesse Consciente.
Follow Me:

Articles similaires