Actualité Sport

🔴Six choses à retenir de la victoire de Liverpool contre Milan : Divock Origi et Nat Phillips ont marqué des points

L’Ă©quipe de Liverpool s’est imposĂ©e face Ă  l’AC Milan grâce Ă  Divock Origi et Nat Phillips.

Une Ă©quipe de Liverpool remaniĂ©e s’est imposĂ©e face Ă  l’AC Milan, ce qui porte Ă  six le nombre de victoires en Ligue des champions. Divock Origi et Nat Phillips sont parmi les six choses repĂ©rĂ©es.

Liverpool avait depuis longtemps assurĂ© sa qualification en tant que vainqueur du groupe de la Ligue des champions lorsqu’il s’est rendu Ă  San Siro pour affronter l’AC Milan, mais une Ă©quipe très remaniĂ©e a nĂ©anmoins rĂ©ussi Ă  s’imposer. Ce faisant, ils sont devenus la première Ă©quipe anglaise Ă  terminer la phase de groupe avec un bilan sans faille.

Les choses commencent mal lorsque le Milan prend l’avantage Ă  la demi-heure de jeu, mais l’origine de l’Ă©galisation de Liverpool n’est pas une surprise. L’auteur du but de la victoire n’a pas non plus Ă©tĂ© une surprise : Divock Origi, l’homme du moment, a une nouvelle fois fait parler la poudre.

La victoire de l’Ă©quipe de Liverpool, composĂ©e en grande partie de joueurs de seconde zone, a ridiculisĂ© le “groupe de la mort” et a confirmĂ© la profondeur de l’effectif dont dispose JĂĽrgen Klopp. Les jeunes joueurs et les joueurs marginaux ont montrĂ© qu’ils avaient les moyens de contribuer Ă  l’Ă©quipe.

Voici les six choses que SenBaat.com a remarquées au cours du match.

Oxlade-Chamberlain montre sa valeur

Lorsque Milan a pris l’avantage au milieu de la première mi-temps, JĂĽrgen Klopp aurait pu craindre une longue nuit. Alors que le match ne signifiait rien pour Liverpool d’un point de vue compĂ©titif, ses adversaires avaient besoin d’une victoire pour conserver leurs espoirs en Ligue des champions – après avoir pris l’avantage, une soirĂ©e de football d’attrition semblait s’annoncer.

Au lieu de cela, il n’a fallu qu’un peu plus de cinq minutes Ă  Liverpool pour rĂ©tablir la paritĂ©, et un homme qui mĂ©rite beaucoup de crĂ©dit est Alex Oxlade-Chamberlain. MalgrĂ© tous les points d’interrogation qui l’entourent, il est toujours le seul milieu de terrain sur lequel on peut compter pour forcer le jeu. Sa course soyeuse et son tir ferme ont forcĂ© Mike Maignan Ă  faire un arrĂŞt, et c’est sur ce tir que Salah a converti le rebond.

Le tir n’Ă©tait pas particulièrement spectaculaire, et il aurait pu facilement se terminer comme un autre passage de jeu prometteur mais finalement gaspillĂ© ; ces passages sont devenus trop rĂ©guliers avec Oxlade-Chamberlain. Pourtant, certains matchs ont besoin d’un preneur de risque, d’un faiseur de diffĂ©rence. Il est peut-ĂŞtre trop tĂ´t pour considĂ©rer l’ancien joueur d’Arsenal comme un atout utile Ă  Liverpool.

Cette saison va être spéciale pour Salah

7 dĂ©cembre. Vingt buts pour la saison. Salah est Ă  un autre niveau durant cette campagne, et est en passe d’atteindre des chiffres sĂ©rieusement sans prĂ©cĂ©dent.

Rien qu’en Ligue des champions, il est bien parti pour atteindre les sommets que seuls Lionel Messi, Cristiano Ronaldo et Robert Lewandowski ont atteints auparavant, avec six buts inscrits lors des six premiers matches.

Toutes compétitions confondues, il pourrait faire exploser les records existants à Liverpool. En Premier League, il est en passe de battre le record actuel de buts et de passes décisives sur une saison.

La finition contre Milan Ă©tait loin d’ĂŞtre simple, mais Salah donne l’impression que ce genre d’occasions est facile en ce moment. Maignan Ă©tait loin d’ĂŞtre hors jeu après avoir repoussĂ© le tir d’Oxlade-Chamberlain, mais Salah l’a Ă©liminĂ© en envoyant le ballon dans la lucarne d’un simple coup de pied.

Il est, tout simplement, un plaisir Ă  regarder en ce moment.

Origi reçoit le sceau d’approbation d’Ibrahimović

La grandeur reconnaît la grandeur.

Lorsque Divock Origi a marquĂ© le but de la tĂŞte pour donner l’avantage Ă  Liverpool, les camĂ©ras se sont arrĂŞtĂ©es sur Zlatan Ibrahimović. L’homme de 40 ans est bien connu pour son Ă©go, donc ses louanges sont difficiles Ă  mĂ©riter, mais la finition du Belge a semblĂ© gagner son respect.

Le vĂ©tĂ©ran suĂ©dois a offert quelques applaudissements subtils lorsque le ballon a touchĂ© le filet, un signe de respect Ă  contrecĹ“ur pour une très bonne finition. Comme Salah avant lui, Origi a donnĂ© l’impression que c’Ă©tait beaucoup plus facile que ça ne l’Ă©tait. Un autre arrĂŞt de Maignan, cette fois de Sadio ManĂ©, est tombĂ© sur l’homme de Liverpool – il devait le prendre tĂ´t alors que le gardien n’Ă©tait pas encore en position, il a donc guidĂ© froidement une tĂŞte dans le coin.

Cette riche veine de forme pour Origi ne pouvait pas arriver Ă  un meilleur moment. On aura besoin de lui en janvier, lorsque ManĂ© et Salah partiront pour la Coupe d’Afrique des Nations : Les fans de Liverpool sont probablement un peu moins inquiets qu’il y a quelques semaines.

Liverpool doit rĂ©parer son talon d’Achille

Ce n’est pas une grande surprise de voir la source du premier but de Milan. Après n’avoir rien offert de notable pendant tout le match, les Italiens ont trouvĂ© le moyen de marquer sur un corner, une action brouillonne qui s’est faufilĂ©e dans la dĂ©fense au premier poteau et a Ă©tĂ© dĂ©tournĂ©e dans la trajectoire de Fikayo Tomori.

Ce n’est pas comme si Liverpool expĂ©diait des corners Ă  chaque match, mais suffisamment de coups de pied arrĂŞtĂ©s ont trouvĂ© le chemin des filets d’Alisson pour provoquer l’irritation de Klopp. Ils peuvent si facilement dĂ©faire les matchs que son Ă©quipe a dominĂ©s, obligeant les attaquants Ă  faire des heures supplĂ©mentaires pour s’assurer que les rĂ©sultats continuent d’arriver.

Heureusement, Salah s’est gĂ©nĂ©ralement montrĂ© plus que capable de le faire. Cependant, au cours de la saison, les buts encaissĂ©s sur corner pourraient vraiment commencer Ă  nuire Ă  Liverpool s’ils ne parviennent pas Ă  se resserrer.

Quelqu’un va obtenir un très bon joueur Ă  Phillips.

“Absolument fou”. C’est ainsi que Klopp a rĂ©cemment dĂ©crit la progression de Nat Phillips depuis qu’il a Ă©tĂ© propulsĂ© sous les feux de la rampe la saison dernière, au milieu d’une crise de blessures qui a laissĂ© Liverpool sans option senior en dĂ©fense centrale.

Ces blessures se sont maintenant rĂ©sorbĂ©es, laissant Phillips loin dans la hiĂ©rarchie, mais il a Ă©tĂ© titularisĂ© contre Milan. Virgil van Dijk et JoĂ«l Matip Ă©taient protĂ©gĂ©s ; Joe Gomez n’Ă©tant pas en mesure de revenir sur le banc, Phillips est entrĂ© en jeu pour Ă©pauler Ibrahima KonatĂ©. Cette progression Ă  laquelle Klopp a fait rĂ©fĂ©rence Ă©tait lĂ  pour tous.

C’Ă©tait un beau moment pour Phillips, qui avait plus que mĂ©ritĂ© une sortie Ă  San Siro pour ses efforts dans la qualification de Liverpool pour la Ligue des champions. Plus que cela, il n’a pas semblĂ© dĂ©placĂ©. Ă€ un moment donnĂ©, il a fait une passe en dehors du pied Ă  Alisson sans aucune hĂ©sitation. Plus tard, il s’est calmement dĂ©tournĂ© de deux attaquants Ă  l’entrĂ©e de sa propre surface avant de transmettre le ballon en toute sĂ©curitĂ©. Il n’est pas seulement un dĂ©fenseur de la vieille Ă©cole sans Ă©tat d’âme : c’est un vrai joueur de ballon.

Selon toute vraisemblance, Phillips quittera Liverpool Ă  un moment donnĂ©, peut-ĂŞtre dès janvier. Celui qui l’achètera obtiendra un joueur extrĂŞmement complet, capable d’exceller dans plusieurs domaines et dans plusieurs systèmes. Lui et KonatĂ© ont donnĂ© très peu de changement Ă  Zlatan Ibrahimović – le joueur de 24 ans est plus que suffisant pour jouer rĂ©gulièrement dans une Ă©quipe de Premier League.

L’expĂ©rience de Minamino n’est pas un grand succès

Alors que Henderson et Thiago avaient besoin de repos et que Naby KeĂŻta n’Ă©tait pas prĂŞt Ă  dĂ©buter, Klopp a choisi de faire dĂ©buter Takumi Minamino au milieu de terrain. L’international japonais a surtout jouĂ© dans l’axe de la dĂ©fense lors de ses apparitions Ă  Liverpool, mais il a eu l’occasion de montrer sa polyvalence.

Le milieu de terrain ne semblait pas très ouvert, donc Ă  cet Ă©gard, le rythme de travail et l’assiduitĂ© de l’international japonais doivent ĂŞtre louĂ©s, mais Minamino n’a pas offert grand-chose sur le plan offensif. Il a eu du mal Ă  s’impliquer dans le jeu, et toute l’affaire a semblĂ© lui Ă©chapper.

D’une certaine manière, c’est l’histoire de sa carrière Ă  Liverpool. Avec Origi de retour en forme, marquant son territoire en tant que remplaçant incontestĂ© derrière le quatuor de tĂŞte, cette expĂ©rience au milieu de terrain a donnĂ© Ă  Minamino une chance de trouver une voie vers plus de minutes : dans l’ensemble, il ne l’a probablement pas saisie.

Laisser un commentaire

Partagez la bonne info avec vos amis

Journaliste et Blogueur, Fondateur du Blog de la Jeunesse Consciente.
Follow Me:

Articles similaires