Actualité Sport

Arsenal 4-2 Leicester : La bande à Gabriel Jesus fait le spectacle à l’Emirates !

Les Gunners de Mikel Arteta ont remporté deux victoires sur deux, tandis que Gabriel Martinelli et Granit Xhaka ont également marqué à l’Emirates.

Dans les instants qui ont suivi l’ouverture du score de Gabriel Jesus, alors qu’Arsenal passait à la vitesse supérieure dans une première période décisive et dévastatrice, les caméras à l’intérieur de l’Emirates ont tourné vers les tribunes.

C’est là qu’était assis Edu, le directeur technique des Gunners, qui avait du mal à cacher le sourire sur son visage. Ce sont les après-midi qui prouvent la valeur des emplois comme le sien.

Cela montre la valeur d’un transfert intelligent.

Le début de saison parfait d’Arsenal se poursuit grâce à une nouvelle injection de qualité et de bon sens de Jesus, 45 millions de livres sterling, qui a marqué deux buts, en a assisté deux, et aurait pu contribuer davantage.

Et Oleksandr Zinchenko, qui a coûté 32 millions de livres sterling et a joué à la fois comme arrière gauche et comme milieu de terrain créatif dans le même match.

Fabio Vieira, signé pour 34 millions de livres, n’a toujours pas joué. Pendant ce temps, Leicester paie le prix d’un été stérile.

Par deux fois, ils ont menacé d’arracher quelque chose, à 2-1 et 3-2, après qu’Arsenal leur ait offert deux fois la possibilité de revenir dans le match.

Mais au-delà de ça, ils n’ont pas été à la hauteur. Faut-il s’en étonner ?

Jusqu’à vendredi, ils étaient le seul club des cinq premières ligues européennes à ne pas avoir fait de recrutement important cet été. Et quelle différence aurait pu faire l’ancien gardien de but de Cardiff, Alex Smithies, récupéré gratuitement, ici ? Sauf, peut-être, pour retenir un centre de Ben White à la 55e minute.

Au lieu de cela, Danny Ward l’a déposé dans les pieds de Jesus, qui a servi Granit Xhaka pour porter le score à 3-1. Ce but est intervenu quelques instants après que William Saliba, contre son camp, ait réduit l’avance d’Arsenal de moitié.

Le même schéma s’est répété plus tard, quand Aaron Ramsdale a laissé passer un tir de James Maddison entre ses jambes, avant que Gabriel Martinelli n’inscrive le quatrième but d’Arsenal dans la minute suivante.

L’hémorragie pourrait encore s’aggraver pour Leicester, si Wesley Fofana rejoint Chelsea et que Youri Tielemans s’installe ici.

Tu vas jouer pour Arsenal », ont chanté les supporters locaux qui se sont levés pour chanter la sérénade au milieu de terrain lorsqu’il a été remplacé.

La nouvelle que Fofana avait accepté des conditions personnelles avec Chelsea est apparue samedi midi. Si cela a mis fin aux espoirs du défenseur de passer un après-midi tranquille, les premiers échanges à l’Emirates n’ont fait qu’augmenter la lumière des projecteurs.

Dès le début, il a été au cœur de presque tout – des deux côtés. Après seulement trois minutes, le défenseur central s’est faufilé pour voler Granit Xhaka dans le territoire d’Arsenal. Fofana a échangé des passes avec Vardy et a pénétré dans la surface, où il a été repoussé par Ramsdale.

La faute de Fofana sur Jesus donnait un coup franc à Arsenal, que le numéro 9 détournait de la tête. Le défenseur était également le premier à recevoir un carton, suite à un accrochage avec Martinelli.

Arsenal commençait à prendre le dessus et aurait pu mener sur une tête de Xhaka sur le poteau. Mais Jesus a fait en sorte que l’équipe de Mikel Arteta n’ait pas à attendre beaucoup plus longtemps pour lancer sa saison à domicile.

Son premier but est le fruit de l’ingéniosité et d’une bonne dose de chance. A l’intérieur de la surface, en partant debout et avec plusieurs défenseurs autour de lui, Jesus envoyait une frappe enroulée vers le coin opposé.

Elle a trouvé sa place, avec l’aide d’une très légère déviation. Leicester a été encore plus impliqué dans son deuxième but. Sur un corner d’Arsenal, Vardy a envoyé le ballon au second poteau, où Jésus attendait pour finir.

Ce qui est remarquable, c’est que Jesus a mis 125 minutes pour marquer autant de buts en Premier League sans pénalité qu’Alexandre Lacazette, l’ancien numéro 9 d’Arsenal, pendant toute la saison dernière.

Jesus aurait vraiment dû dépasser le Français à la mi-temps. D’abord, l’attaquant s’est brillamment débarrassé de Jonny Evans à l’entrée de la surface de réparation, mais Wilfred Ndidi a réussi à sauver Leicester grâce à une ultime parade.

Ensuite, une action bien menée par Zinchenko, Martin Odegaard, Martinelli et Jesus s’est terminée par un but du numéro 9. Ward l’a repoussé cette fois.

Mais juste au moment où Arsenal menaçait de tuer ce match, une bouée de sauvetage pour Leicester. Vardy a suivi un ballon derrière, Ramsdale l’a rencontré à l’angle de la surface, l’attaquant est tombé. Penalty. Brièvement, en tout cas.

Les reprises ont montré à l’arbitre Darren England qu’il n’y avait pas de contact et la décision a été annulée.

En seconde période, Leicester a réduit le score. Deux fois. Deux fois, ils ont eu de la chance. Deux fois, ils ont été assez charitables pour reprendre l’initiative presque immédiatement.

D’abord, Saliba a trompé son propre gardien de la tête sur un long ballon, puis Ward a raté un centre de White, permettant à Xhaka de marquer. Puis, après que Maddison ait porté le score à 3-2 à 16 minutes de la fin, Martinelli a cimenté l’avantage d’Arsenal.

Laisser un commentaire

Partagez la bonne info avec vos amis

Journaliste et Blogueur, Fondateur du Blog de la Jeunesse Consciente.
Follow Me:

Articles similaires