Actualité Politique Société

DROIT DE SUITE : Le Sénégal réitére son engagement à donner vie à la déclaration de Paris

Le Sénégal a réitéré son engagement à donner vie à la Déclaration de Dakar de novembre 2015 sur le droit de suite par la promotion de la Biennale de l’Art africain contemporain de Dakar, a annonce vendredi le Ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye lors de la conférence internationale sur le droit de suite et le Marché de l’art à Genève.
.

S’adressant au directeur général de l’Organisation Mondiale de la Propriété intellectuelle (OMPI), Francis Gurry il a dit que votre présence que vous voulez ‘’ établir des partenariats fructueux entre créateurs, États membres et l’OMPI pour aboutir à des initiatives permettant de concrétiser nos aspirations communes ‘’.
.

‘’ je réitère l’engagement du Sénégal à donner vie à la Déclaration de Dakar de novembre 2015 sur le droit de suite par la promotion de la Biennale de l’Art africain contemporain de Dakar, devenue le rendez-vous incontournable du marché de l’art’’, a déclaré le Ministre de la Culture et de la communication, Mbagnick Ndiaye.
.

Il a par ailleurs indiqué que ‘’Ce geste des Etats membres, traduit la volonté commune de trouver les solutions les meilleures pour la protection des droits des créateurs. Il s’est réjoui de la présence à cette rencontre du directeur général de l’OMP’’.
.

Il a aussi salué ‘’l’importance et les nombreux avantages du droit de suite pour les créateurs’’.
.

En effet, le droit de suite cherche à rétablir un équilibre entre la situation économique des auteurs d’œuvres d’art graphiques et plastiques et celle des autres créateurs qui, eux, tirent profit des exploitations successives de leurs œuvres. En outre, il permet aux créateurs de recevoir une compensation de la part de ceux qui gagnent de l’argent des reventes de leurs œuvres.

Laisser un commentaire

Partagez la bonne info avec vos amis

Journaliste et Blogueur, Fondateur du Blog de la Jeunesse Consciente.
Follow Me:

Articles similaires