Actualité Contribution

Pâques, “la victoire du dialogue islamo-chrétien sénégalais”

Avec son fameux “Ngalakh” et la garantie des repas succulents du dimanche, Pâques va encore à, coup sûr, assurer sa partition à l’harmonie du rythme de la symphonie du concert des apôtres du dialogue islamo-chretien, gage de sécurité et de stabilité, dans un contexte où l’extrémisme violent et le terrorisme prennent une propension inquiétante dans le monde.

Ce week-end, la paix et la tolérance religieuse ont encore infligé un sévère revers aux clivages idéologiques ou religieux, frappant en pleins fouets les suppôts de la violence et montrant l’un des pivots de la co-existence pacifique des différentes communautés religieuses du Sénégal: la tolérance. S’il est une coutume au Sénégal de voir la communauté chrétienne et celle des musulmans s’offrir des mets à l’occasion des fêtes religieuses, allant même jusqu’à les passer ensemble, le sang des innocents contnue à verser sous le joug des suppôts de la violence dans plusieurs pays.

Cependant, le Sénégal peut se targuer d’être un havre de paix où le dialogue islamo-chretien se porte bien à l’heure où des attentats terroristes ont fait dans la nuit d’hier plus de cent morts à la Sri Lanka pendant la messe de pâques. Dans un tel contexte il est sans risque de se tromper en affirmant que Ghandi avait vu juste. Le philosophe révolutionnaire ( 1869-1948) disait que “la règle d’or de la paix est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu’une partie de la vérité et sous des angles différents”.

C’est pourquoi nous sommes plus que jamais convaincu que le monde d’aujourd’hui à besoin d’une bonne dose d’amour, de la tolérance religieuse, de la solidarité (…), chevillé à une volonté manifeste de la promotion du respect mutuel des communautés de croyances religieuses différentes par des actes concrets qui s’inscrivent dans l’opiniâtreté de consolider la paix, gage de sécurité et de stabilité. C’est un acquis à consolider dans certains pays comme le nôtre et un défi à relever pour d’autres, qui nécessitent d’énormes efforts et de sacrifices pour que les flammes de la paix jaillissent partout dans le monde surtout dans les foyers de tensions en Afrique.

Nous, senbaat.com et ses abonnés, croyons dur comme fer que le Sénégal tient le bon bout du dialogue islamo-chrétien qui est un legs de nos hommes de Dieu à conserver avec soin. C’est la raison pour laquelle nous saluons avec les deux mains cette entente parfaite entre la communauté chrétienne et la communauté musulmane: un modèle de tolérance religieuse à vendre au reste du monde. Vive la paix!!!

Laisser un commentaire

Partagez la bonne info avec vos amis

Journaliste et Blogueur, Fondateur du Blog de la Jeunesse Consciente.
Follow Me:

Articles similaires