Actualité Chronique Contribution Education People Politique Société

UN PEUPLE frustré par l’égoïsme et le mutisme d’une élite politico-intellectuelle qui a choisi l’ombrage du palais

Une fois encore , je regardais le visage du sénégalais lambda .ce n’étais que deux ans après l’installation du quatrième président de la république du Sénégal ,Monsieur Maky Sall ,à la magistrature suprême .Et j’avais l’impression de tomber sur une personne à moitié déçue ,angoissée ,épuisée et exaspérée .C’est alors que je me suis demandé pourquoi elle était complètement abattue par les difficultés de la vie. Cet homme dont le sourire était radieux et l’espoir perceptible sur son visage au soir du 26 mars ou la volonté des urnes avaient choisi de se débarrasser avec le régime de Wade mais malheureusement aujourd’hui on dirait qu’il y’a un peuple qui est à deux doigts de la déche ,assourdi par une médiatisation balivernes des audits au moment ou il peine à assurer le manger et le boire à ses enfants à cause de l’impécuniosité. il est également frustré par l’égoïsme et le mutisme d’une élite politico intellectuelle qui a choisi l’ombrage du palais en cassant  sa plume pour se procurer d’une bonne place dans les bonnes grâces du chef au détriment d’un peuple soucieux de l’avenir de ses fils dont le sentiment de sécurité et d’ espoir qui l’animait est chancelé par la transgression des franchises universitaires qui transforment souvent nos universités en un champs de bataille. Cependant je crois qu’il urge d’apporter des réponses concrètes aux attentes du peuple parce que les populations sont extrêmement fatiguées et cela se prouve par le fait que les plaintes continuent d’émaner de partout comme au temps des régimes précédents mais je crois également que c’est le moment de rappeler que la lumière n’est pas encore faite sur la mort des martyrs du pays qui se sont sacrifiés pour le respect des principes fondamentaux de la république. Donc même si certains trouvent injustes de dresser un bilan pour un régime élu pour un mandat de sept ans d’autres manifestent leur mal en patience et se demandent s’il y’a pas de quoi s’inquiéter si le gouvernement tarde jusqu’a présent à trouver des solutions face à la pluralité des problèmes qui pourrissent la vie des sénégalais ?

Laisser un commentaire

Partagez la bonne info avec vos amis

Articles similaires