Actualité Politique

🔴Abdou Mbow : «L’Apr n’a jamais bénéficié des financements d’un étranger ou des étrangers vivant au Sénégal»

Après la sortie du communiquĂ© du ministre de l’intĂ©rieur menaçant de dissoudre le parti Pastef, plusieurs voix se sont levĂ©es, soit pour s’offusquer contre la rĂ©action du ministre ou pour le dĂ©fendre. Pour le dĂ©putĂ©, porte-parole adjoint de l’Apr, contactĂ© par l’observateur, l’interprĂ©tation de la loi n’a pas son importance mais plutĂ´t l’existence de cette loi.

«Aujourd’hui, la question n’est pas si la loi rime ou pas avec l’évolution des partis politiques. Ce qu’il faut demander, c’est si la loi existe ou pas ? Et effectivement, la loi existe. Il y a aujourd’hui des lois qui ont été faites depuis l’indépendance et qui sont encore exercées. Parce que c’est la loi. Le ministre de l’Intérieur est dans son rôle de faire respecter la loi.

Il a dit le droit et la loi existe. Donc, certaines personnes cherchent à nous entraîner dans un faux débat. La réalité, c’est que cette loi existe et l’Etat est obligé de la faire respecter. Et le ministère de l’Intérieur rappelle seulement ce que dit la loi. Il n’y a donc pas de problème. Le ministre de l’Intérieur a cité la loi en disant que des étrangers qui sont à l’étranger ou des étrangers qui vivent parmi nous.

La loi n’a jamais visé des Sénégalais qui vivent à l’étranger et le ministère de l’Intérieur non plus ne l’a pas dit. En plus, la loi n’interdit pas que des Sénégalais qui sont à l’étranger contribuent dans le financement d’un parti politique. La loi précise bien des étrangers et non des Sénégalais vivant à l’étranger.

Donc, nous (Alliance pour la République) n’avons jamais bénéficié des financements d’un étranger ou des étrangers qui vivent au Sénégal. Nous avons toujours fonctionné légalement et nous continuons à fonctionner dans la légalité.

Laisser un commentaire

Partagez la bonne info avec vos amis

Journaliste et Blogueur, Fondateur du Blog de la Jeunesse Consciente.
Follow Me:

Articles similaires