Actualité Sport

🔮Exclusif : La Juventus « pourrait ĂȘtre relĂ©guĂ©e en Serie B et retirĂ©e son dernier titre en Serie A »

La Juventus pourrait ĂȘtre relĂ©guĂ©e en Serie B et se voir retirer son titre de premier plan en 2020 en raison de son enquĂȘte sur les gains en capital, a affirmĂ© un organisme de surveillance des droits des consommateurs en Italie.

Au cours du week-end, les bureaux du club des gĂ©ants italiens ont Ă©tĂ© perquisitionnĂ©s dans le cadre d’une enquĂȘte sur leurs transactions de transfert et les bĂ©nĂ©fices du club provenant des transactions et des frais d’agent entre 2019 et 2021.

Les gĂ©ants de la Serie A ont Ă©tĂ© accusĂ©s de fausse comptabilitĂ© et le prĂ©sident du groupe CODACONS, Marco Donzelli, qui dirige l’association italienne pour la protection des droits des consommateurs, a Ă©voquĂ© l’impact que cela pourrait avoir sur la Juventus s’il s’avĂ©rait qu’ils avaient volĂ© un avantage injuste. 

Donzelli a Ă©tĂ© citĂ© par TMW :  » Le systĂšme accusatoire est trĂšs sĂ©rieux et jette une lumiĂšre sinistre sur les derniers championnats de football, Ă©galement parce qu’il y a eu une vĂ©ritable domination de la Juventus ces derniĂšres annĂ©es, qui s’est terminĂ©e l’annĂ©e derniĂšre ».

 Si la Juventus avait acquis illĂ©gitimement un avantage sur les clubs rivaux avec des opĂ©rations de ce type, alors la rĂ©gularitĂ© des derniers championnats de football Ă©chouerait et, en consĂ©quence, la FĂ©dĂ©ration et l’AutoritĂ© de la concurrence du marchĂ© devront intervenir et sanctionner ces responsable.

« Au-delĂ  des responsabilitĂ©s individuelles, le club ne sera pas exempt de sanctions. Pour cette raison et pour protĂ©ger des milliers de fans, nous allons dĂ©poser une plainte auprĂšs de l’Antitrust et du Parquet fĂ©dĂ©ral demandant la relĂ©gation en Serie B de la Juventus et la rĂ©vocation des derniers titres de champion remportĂ©s Ă  l’ombre de ces opĂ©rations potentiellement illĂ©gales ».

Les autoritĂ©s italiennes ont pris des documents concernant les transferts, les factures et les Ă©tats financiers des bureaux de la Juventus Ă  Turin et Ă  Milan, avec six responsables de la Juventus – dont le prĂ©sident du club Andrea Agnelli et le vice-prĂ©sident Pavel Nedved sous enquĂȘte, ainsi que la Juventus elle-mĂȘme.

Fabio Paratici, qui Ă©tait le directeur sportif de la Juve avant d’occuper un poste similaire avec Tottenham l’Ă©tĂ© dernier, fait Ă©galement l’objet d’une enquĂȘte. Une enquĂȘte menĂ©e par le chien de garde du football italien COVISOC et le rĂ©gulateur financier Consob a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© ouverte.

Les rapports suggĂšrent que la police enquĂȘte sur des bĂ©nĂ©fices bruts de 50 millions d’euros (42 millions de livres sterling) acquis en 24 mois.

Un communiqué publié par le parquet de Turin disait la semaine derniÚre : « Depuis (vendredi) aprÚs-midi, sur ordre de ce parquet, des soldats de la Guardia di Finanza ont effectué des perquisitions locales dans les bureaux de Turin et de Milan de la Juventus Football Club Spa.

« Les financiers de l’UnitĂ© de police Ă©conomique et financiĂšre de Turin, dĂ©lĂ©guĂ©s aux enquĂȘtes, ont Ă©tĂ© chargĂ©s de rechercher la documentation et d’autres Ă©lĂ©ments utiles relatifs aux Ă©tats financiers de l’entreprise approuvĂ©s dans les annĂ©es 2019 Ă  2021, en rĂ©fĂ©rence Ă  la fois Ă  l’achat et Ă  la vente de droits Ă  la performance sportive des joueurs, et la formation rĂ©guliĂšre des Ă©tats financiers ».

« À l’heure actuelle, les activitĂ©s visent Ă  dĂ©terminer le dĂ©lit de fausses communications de sociĂ©tĂ©s cotĂ©es et Ă  Ă©mettre des factures pour des transactions inexistantes, Ă  destination de la haute direction et des responsables des domaines de la gestion commerciale, financiĂšre et sportive ».

« À l’Ă©tude, il existe diverses opĂ©rations de transfert de joueurs professionnels et les services rendus par certains agents impliquĂ©s dans les intermĂ©diaires relatifs ».

Le mĂ©dia italien Gazzetta dello Sport  affirme que 42 transferts – y compris les transferts impliquant Joao Cancelo, Arthur, Danilo et Miralem Pjanic, – sont examinĂ©s par les autoritĂ©s.

Si la Juventus était reléguée en Serie B et déchue de son titre de Scudetto, ce serait la deuxiÚme fois que la Vieille Dame serait sanctionnée de cette maniÚre au cours du 21e siÚcle. 

Les gĂ©ants italiens ont Ă©tĂ© rĂ©trogradĂ©s Ă  la deuxiĂšme division italienne et leurs trophĂ©es de Serie A en 2005 et 2006 leur ont Ă©tĂ© retirĂ©s dans le scandale des matchs truquĂ©s Ă  Calciopoli, aprĂšs qu’un scandale de piratage tĂ©lĂ©phonique a rĂ©vĂ©lĂ© des relations directes entre les responsables du club et les organisations d’arbitres. 

Le titre 2005 n’a pas Ă©tĂ© attribuĂ© tandis que le trophĂ©e 2006 a Ă©tĂ© remis Ă  l’Inter Milan, la Juventus Ă©tant automatiquement placĂ©e Ă  la derniĂšre place.  

Le scandale de Calciopoli a Ă©galement vu l’AC Milan, la Fiorentina, la Lazio et la Reggina pris dans le scandale, mais ces clubs ont Ă©vitĂ© la relĂ©gation et n’ont subi que des dĂ©ductions de points.

La Fiorentina et la Lazio ont Ă©galement Ă©tĂ© expulsĂ©es de la Ligue des champions et de la Coupe UEFA respectivement, tandis que l’AC Milan a fait appel avec succĂšs de leur expulsion de la Ligue des champions 2006-07 qu’ils ont remportĂ©e. 

Partagez la bonne info avec vos amis

Journaliste et Blogueur, Fondateur du Blog de la Jeunesse Consciente.
Follow Me:

Articles similaires

%d blogueurs aiment cette page :