Actualité Sport

🔴Liverpool : La solution brésilienne au milieu de terrain peut éclairer Anfield, mais Jürgen Klopp reste sceptique

Le Brésilien est devenu défini par le numéro sur son dos, mais un regard sur son passé suggère que sa trajectoire naturelle allait toujours arriver au milieu de terrain.

Malgré une baisse relative de ses standards élevés habituels cette saison, Roberto Firmino est loin de son compte à rebours final à Liverpool. Mais le Brésilien est-il au n°10, au n0. 9, ou même n°8 ?

On dit souvent de Firmino que son retour de but n’a aucun rapport avec son rĂ´le dans le succès de l’Ă©quipe. Cela, malgrĂ© 87 buts et 69 passes dĂ©cisives lors de ses 292 apparitions avec les Reds Ă  ce jour.

Cependant, il est certainement vrai que le produit de sa rĂ©putation n’est pas seulement sa flamboyance efficace, son rythme de travail, sa pression et son usure dĂ©sintĂ©ressĂ©e sur tout le terrain.

«Firmino est un joueur qui sait très bien s’adapter Ă  diffĂ©rents postes. C’est un n ° 9 mais il aide beaucoup dans le jeu de construction “, a dĂ©clarĂ© Fabinho sur le site officiel de Liverpool en janvier 2019.

” Il est très important pour l’Ă©quipe Ă  de nombreuses Ă©tapes du jeu; il joue comme dans le rĂ´le n°10 ou n°8, c’est un gars vraiment intelligent qui s’adapte aux besoins de l’Ă©quipe.

«Il est excellent pour jouer dos au but et… dans le jeu de construction et les attaques de dĂ©part. Il aide beaucoup dans le travail d’Ă©quipe gĂ©nĂ©ral tout en Ă©tant un excellent finisseur. Alors, oui, c’est un joueur vraiment important pour nous », a-t-il ajoutĂ©.

Est-il absurde de suggĂ©rer qu’il pourrait s’aligner Ă  cĂ´tĂ© de son compatriote ?

Les commentaires de Fabinho sont intervenus dans le contexte des changements de formation de la saison 2018/19 oĂą une configuration 4-2-3-1 a souvent vu Firmino prendre position dans le trou derrière l’attaque de premier plan de Salah.

ConsidĂ©rant que Firmino a Ă©tĂ© initialement signĂ© Ă  Hoffenheim en tant que milieu de terrain offensif, il ne semble pas surprenant que sa transformation en archĂ©type n ° 9 n’ait jamais Ă©tĂ© complètement complète. Cela dit, son doublĂ© lors de la victoire 4-2 de mai sur Manchester United rappelle de manière Ă©loquente la montĂ©e menaçante de Firmino Ă  l’avant. Revendiquer un Ă©ventuel rĂ´le de numĂ©ro 8 pour Firmino n’est pas Ă©piphanique.

Mais cela reprĂ©sente un argument plus lĂ©ger que chaud – par dĂ©faut c’est un domaine dans lequel il opère dĂ©jĂ  lors des manĹ“uvres de match. En tombant profondĂ©ment, il est de notoriĂ©tĂ© publique qu’il rĂ©cupère le ballon et le dĂ©chaĂ®ne Ă  Sadio ManĂ©, Mohamed Salah, Diego Jota ou tout autre collègue pressĂ©. Un an après avoir laissĂ© partir Adam Lallana, Georginio Wijnaldum le suit hors de la porte de sortie du milieu de terrain cet Ă©tĂ©. L’incertitude bloque l’avenir de la place de Xherdan Shaqiri dans l’Ă©quipe et les responsabilitĂ©s attribuĂ©es Ă  Curtis Jones, 20 ans.

iverpool manque peut-ĂŞtre un autre corps au milieu du parc. Mais est-il vrai qu’il leur manquait toujours un certain type de joueur crĂ©atif au milieu de terrain ? Un milieu de terrain buteur dans le moule d’un n°10 ?

Mason Mount Ă  Chelsea, Kevin de Bruyne Ă  Manchester City, Bruno Fernandes Ă  Manchester United. Les rivaux des Reds en Premier League semblent tous possĂ©der une force centrifuge – un joueur qui se dĂ©place vers l’extĂ©rieur du centre pour piller les buts et les passes dĂ©cisives.

Il est extrĂŞmement bien documentĂ© que dans la formation 4-3-3 prĂ©fĂ©rĂ©e de JĂĽrgen Klopp, les trois milieux de terrain fonctionnent comme le point d’appui autour duquel les arrières latĂ©raux pivotent et acquièrent un achat crĂ©atif sur les flancs. Cependant, il existe Ă©galement des preuves de la rĂ©volution. Chaque saison doit engendrer l’innovation et le changement afin de maintenir (ou, dans ce cas, rĂ©cupĂ©rer) le plus grand succès.

Avec une affaire Ă  faire, Firmino pourrait-il occuper un rĂ´le secondaire au milieu de terrain au fur et Ă  mesure de la situation ? Ses transpositions occasionnelles au milieu de terrain aux cĂ´tĂ©s d’Henderson, Thiago et Fabinho pourraient Ă©galement libĂ©rer de l’espace pour entrer sur le marchĂ© d’un nouvel avant-centre.

Dans un monde et un marchĂ© ravagĂ©s par la pandĂ©mie et la dĂ©stabilisation qui l’accompagne, il ne serait pas surprenant que Liverpool et de nombreux autres clubs agissent avec prudence cet Ă©tĂ©. MalgrĂ© les euros auxquels il faut Ă©galement faire face, les mouvements et les transferts Ă  frais rĂ©duits se poursuivront bien sĂ»r Ă  un rythme soutenu.

Peut-ĂŞtre, alors, qu’il n’est pas au-delĂ  des possibilitĂ©s que Klopp puisse trouver un moyen de rĂ©Ă©quiper l’un de ses piliers existants. Ayant prĂ©cĂ©demment demandĂ© l’accomplissement de missions alternatives – la saison d’arrière gauche de James Milner, la couverture d’urgence du dĂ©fenseur central de Fabinho et Jordan Henderson cette annĂ©e – il semble possible que le penchant de Klopp pour le travail d’Ă©quipe et la multifonctionnalitĂ© puisse se poursuivre si le temps l’exige.

Dans chacun des exemples ci-dessus, il s’agit de confiance managĂ©riale. Tout au long de son mandat, Klopp a Ă©tabli une entente Ă  double sens avec ses joueurs structurĂ©e selon une croyance : la croyance en leur capacitĂ© Ă  performer, leur foi en ses mĂ©thodes tactiques. Pour Firmino, cela lui a permis d’adopter le type de flexibilitĂ© de formation qui lui permet de jouer son jeu naturel.

Contre Manchester City en novembre, Klopp a choisi d’aligner une Ă©quipe offensive tous azimuts lors d’un match nul 1-1 bien disputĂ©. Un Jota en forme est apparu Ă  droite, aux cĂ´tĂ©s de Firmino, ManĂ© et du tireur Salah. Partis fĂ©rocement et offensivement aux avant-postes, les Reds ont finalement semblĂ© reculer ou s’essouffler. Une Ă©valuation terminale sortie par l’Ă©cart en xG qui a favorisĂ© City après la mi-temps (1,58 Ă  1,19).

Ce qui semblait ĂŞtre une formation en 4-2-3-1 semblait souvent ĂŞtre un 4-4-2 moins repĂ©rĂ©, Firmino et Salah Ă©tant les plus avancĂ©s. Tombant souvent pour couvrir le pivot et presser le milieu de terrain de City, Firmino faisait constamment de l’ombre Ă  Rodri pour l’empĂŞcher de recevoir le ballon.

Il est extrĂŞmement bien documentĂ© que dans la formation 4-3-3 prĂ©fĂ©rĂ©e de JĂĽrgen Klopp, les trois milieux de terrain fonctionnent comme le point d’appui autour duquel les arrières latĂ©raux pivotent et acquièrent un achat crĂ©atif sur les flancs. Cependant, il existe Ă©galement des preuves de la rĂ©volution. Chaque saison doit engendrer l’innovation et le changement afin de maintenir (ou, dans ce cas, rĂ©cupĂ©rer) le plus grand succès.

Avec une affaire Ă  faire, Firmino pourrait-il occuper un rĂ´le secondaire au milieu de terrain au fur et Ă  mesure de la situation ? Ses transpositions occasionnelles au milieu de terrain aux cĂ´tĂ©s d’Henderson, Thiago et Fabinho pourraient Ă©galement libĂ©rer de l’espace pour entrer sur le marchĂ© d’un nouvel avant-centre.

Dans un monde et un marchĂ© ravagĂ©s par la pandĂ©mie et la dĂ©stabilisation qui l’accompagne, il ne serait pas surprenant que Liverpool et de nombreux autres clubs agissent avec prudence cet Ă©tĂ©. MalgrĂ© les euros auxquels il faut Ă©galement faire face, les mouvements et les transferts Ă  frais rĂ©duits se poursuivront bien sĂ»r Ă  un rythme soutenu.

Peut-ĂŞtre, alors, qu’il n’est pas au-delĂ  des possibilitĂ©s que Klopp puisse trouver un moyen de rĂ©Ă©quiper l’un de ses piliers existants. Ayant prĂ©cĂ©demment demandĂ© l’accomplissement de missions alternatives – la saison d’arrière gauche de James Milner, la couverture d’urgence du dĂ©fenseur central de Fabinho et Jordan Henderson cette annĂ©e – il semble possible que le penchant de Klopp pour le travail d’Ă©quipe et la multifonctionnalitĂ© puisse se poursuivre si le temps l’exige.

Dans chacun des exemples ci-dessus, il s’agit de confiance managĂ©riale. Tout au long de son mandat, Klopp a Ă©tabli une entente Ă  double sens avec ses joueurs structurĂ©e selon une croyance : la croyance en leur capacitĂ© Ă  performer, leur foi en ses mĂ©thodes tactiques. Pour Firmino, cela lui a permis d’adopter le type de flexibilitĂ© de formation qui lui permet de jouer son jeu naturel.

Contre Manchester City en novembre, Klopp a choisi d’aligner une Ă©quipe offensive tous azimuts lors d’un match nul 1-1 bien disputĂ©. Un Jota en forme est apparu Ă  droite, aux cĂ´tĂ©s de Firmino, ManĂ© et du tireur Salah. Partis fĂ©rocement et offensivement aux avant-postes, les Reds ont finalement semblĂ© reculer ou s’essouffler. Une Ă©valuation terminale sortie par l’Ă©cart en xG qui a favorisĂ© City après la mi-temps (1,58 Ă  1,19).

Ce qui semblait ĂŞtre une formation en 4-2-3-1 semblait souvent ĂŞtre un 4-4-2 moins repĂ©rĂ©, Firmino et Salah Ă©tant les plus avancĂ©s. Tombant souvent pour couvrir le pivot et presser le milieu de terrain de City, Firmino faisait constamment de l’ombre Ă  Rodri pour l’empĂŞcher de recevoir le ballon.

Bien que cet exemple ne montre pas pleinement que le Brésilien occupe un rôle de n ° 8, il suggère que Firmino est très conscient de la manière de jouer dans différentes structures et de couvrir ses responsabilités défensives.

En effet, comme l’a soutenu Dan Morgan l’annĂ©e dernière, Firmino a surclassĂ© la moyenne de la ligue pour les milieux de terrain de la Premier League lors de la campagne 2019/20. Il a dĂ©passĂ© ses contemporains dans les mĂ©triques de xG assistĂ© (0,17 Ă  0,09), d’accumulation de xG (0,88 Ă  0,52), de dribbles rĂ©ussis (1,94 Ă  1,04) et de pressions (21,19 Ă  19,75) par match. De mĂŞme, au cours de la saison 2018/19, Firmino a amĂ©liorĂ© ses reprises de pression (3,93 Ă  3,57) et Ă©tait presque Ă©gal en termes de pourcentage de passes (81 Ă  83) par match.

MalgrĂ© une saison 2020/21 relativement dĂ©cevante, Firmino est le genre de joueur sur lequel Klopp sait qu’il peut compter, principalement parce que la connaissance et la lecture du jeu du BrĂ©silien lui permettent de prospĂ©rer au centre du terrain et au dernier tiers.

Laisser un commentaire

Partagez la bonne info avec vos amis

Journaliste et Blogueur, Fondateur du Blog de la Jeunesse Consciente.
Follow Me:

Articles similaires