Actualité Sport

🔮Liverpool pourrait avoir un nouveau Fernando Torres aprĂšs que le transfert de ‘£71m’ ait donnĂ© raison au FSG

Fernando Torres n’a peut-ĂȘtre coĂ»tĂ© que 20 millions de livres Ă  Liverpool en 2007, mais il vaudrait bien plus s’il Ă©tait transfĂ©rĂ© maintenant. Cela justifie les derniĂšres dĂ©penses de FSG.

Liverpool est sur le point de signer un deuxiĂšme attaquant uruguayen en la personne de Darwin NĂșñez, de Benfica. Il peut essayer de les minimiser, mais les comparaisons avec Luis SuĂĄrez sont tout simplement inĂ©vitables.

Sur la scĂšne internationale, NĂșñez pourrait bien ĂȘtre son hĂ©ritier. SuĂĄrez est le meilleur buteur de l’histoire de l’Uruguay avec 66 buts en 132 sĂ©lections, mais il a maintenant 35 ans et la retraite se profile Ă  l’horizon.

De plus, il soutient NĂșñez depuis des annĂ©es. Lorsqu’il Ă©tait Ă  Barcelone, il a exhortĂ© la hiĂ©rarchie du club Ă  “prĂȘter attention” au jeune joueur et Ă  envisager de le recruter. Ils regrettent sĂ»rement de ne pas avoir tenu compte de ce conseil.

Certains fans de Liverpool pensent cependant que NĂșñez correspond mieux Ă  une autre icĂŽne d’Anfield. Ils le prĂ©sentent comme un Fernando Torres 2.0.

Il y a, pour commencer, quelques grandes similitudes dans leurs situations. Tous deux sont hispanophones, et tous deux sont arrivés à Merseyside via la péninsule ibérique.

Mais le plus important est que Torres a rejoint Liverpool Ă  l’ñge de 23 ans, alors que NĂșñez sera Ă  quelques jours de cet anniversaire (24 juin) lorsqu’il arrivera. Le prix de 20 millions de livres payĂ© par Liverpool pour Torres est apparemment dĂ©risoire par rapport au prix de 68,3 millions de livres payĂ© par NĂșñez, mais The Athletic a dĂ©couvert que, si l’on tient compte de l’inflation, Torres aurait Ă©tĂ© transfĂ©rĂ© pour 71 millions de livres sur le marchĂ© actuel. Leurs valeurs, donc, sont presque identiques dans le contexte de leurs Ă©poques.

NĂșñez a un lĂ©ger avantage en termes de taille sur Torres – 1,80 m contre 1,80 m – mais c’est ce dernier qui compte le plus grand nombre de buts de la tĂȘte – 17,6 % contre 16,1 %. Les deux joueurs sont droitiers, mais NĂșñez est sans doute plus Ă  l’aise avec son gauche que Torres, puisqu’il marque 16,1 % de ses buts avec son pied le plus faible, contre 11,7 % pour El Niño.

Mais qu’en est-il de leur style de jeu ? Revoyez tous les buts de Torres sous le maillot de Liverpool et quelques caractĂ©ristiques claires ressortent.

La premiĂšre est son calme absolu. PlutĂŽt que de finir en force, Torres convertissait gĂ©nĂ©ralement avec classe. L’archĂ©type du but de Torres est de glisser le ballon dans la lucarne opposĂ©e, en privilĂ©giant la prĂ©cision Ă  la puissance. Cette technique de tir est devenue sa marque de fabrique. Il cherchait Ă©galement Ă  contourner le gardien de but dĂšs que l’occasion se prĂ©sentait, garantissant ainsi un but.

Torres est venu du cĂŽtĂ© droit pour certains de ses buts, mais il prĂ©fĂ©rait dĂ©river du cĂŽtĂ© gauche, s’ouvrant ainsi un plus grand nombre d’angles de tir avec son pied le plus fort.

L’Espagnol Ă©tait capable de battre les dĂ©fenseurs avec habiletĂ©, souvent en coupant Ă  l’intĂ©rieur alors qu’ils Ă©taient trop pressĂ©s, mais il Ă©tait Ă©galement capable de dominer ses adversaires et de les laisser derriĂšre lui grĂące Ă  sa vitesse impressionnante.

Alors, NĂșñez est-il dans le mĂȘme moule ? Eh bien, lui aussi se cantonne largement Ă  la gauche, et a mĂȘme opĂ©rĂ© comme ailier gauche plutĂŽt que comme attaquant lors de cinq matchs la saison derniĂšre.

NĂșñez a parfois trouvĂ© le chemin des filets d’un but croisĂ© discret ou a rĂ©ussi Ă  contourner le gardien, mais on peut dire qu’il n’a pas la mĂȘme Ă©lĂ©gance dans ses frappes que Torres. Bien sĂ»r, au vu de ses 34 buts, cela n’a pas vraiment d’importance.

Mais il utilise des techniques trĂšs similaires pour dĂ©jouer les dĂ©fenseurs et, plus encore que Torres, il est capable de les muscler. Virgil van Dijk a dĂ©jĂ  notĂ© que NĂșñez possĂšde tous les attributs physiques, le dĂ©crivant comme “rapide, grand et fort”. Il n’a peut-ĂȘtre pas la mĂȘme vitesse que Torres, mais il compense largement par son volume, ce qui fait de lui un adversaire redoutable pour les meilleurs.

Dans l’ensemble, le palmarĂšs de NĂșñez n’est pas aussi spectaculaire, avec un plus grand nombre de buts plus simples et plus difficiles Ă  atteindre. Mais d’un point de vue analytique, c’est une bonne chose, car cela signifie qu’il a des opportunitĂ©s plus faciles. FSG va aimer ça.

Torres ne passera que trois ans et demi Ă  Anfield avant de partir pour Chelsea, ce qui, aux yeux de beaucoup, salit irrĂ©mĂ©diablement son hĂ©ritage Ă  Liverpool. Les Reds sont bien plus forts aujourd’hui, et alors qu’ils prĂ©parent un investissement record, FSG espĂšre que NĂșñez pourra acquĂ©rir un statut lĂ©gendaire incontestĂ© au cours d’une carriĂšre qui s’étendra sur une dĂ©cennie.

Alors que FSG s’apprĂȘte Ă  battre le record de transfert de Liverpool, il peut se consoler en se disant que ce n’est pas si diffĂ©rent d’une signature faite avant mĂȘme d’arriver au club de football. Si NĂșñez parvient Ă  Ă©galer ou Ă  dĂ©passer le taux d’efficacitĂ© de Torres – un but tous les 1,76 match (80 en 141) – il sera alors en bonne voie pour s’assurer une place dans les livres d’histoire.

Partagez la bonne info avec vos amis

Journaliste et Blogueur, Fondateur du Blog de la Jeunesse Consciente.
Follow Me:

Articles similaires

Cette action est interdite sur ce site web. Merci d'utiliser le bouton de partage !