Actualité Chronique Contribution

Coranavirus: Un fonds de solidarité nationale s’impose …

Edito – Les mesures prises par le chef de l’Etat, Macky Sall, qui visent à lutter contre la propagation du coronavirus, doivent être appliquées à la lettre et soutenues par toutes les forces vives du pays. Cela doit être le coup d’envoi d’une grande offensive contre ce ‘’tueur’’ qui nécessite une forte mobilisation de tout le peuple sénégalais autour de l’essentiel : la neutralisation du covid-19. Pour y parvenir, il faut que tout le monde s’y engage. D’où l’importance de mettre en place un fonds de solidarité nationale pour appuyer les initiatives du gouvernement.

Loin des clivages idéologiques et des virulentes diatribes du landerneau politique, l’unité et la solidarité nationale s’imposent. Avec vingt-deux (22) cas positifs au covid-19 confirmés par les autorités sanitaires et 593 personnes sous contrôle dans le cadre du programme de suivi, la fermeture des écoles et universités, l’interdiction des manifestations publiques pendant trente jours et la suspension temporaire de l’accueil des bateaux de croisière (…), ne doivent être que le début du déclenchement d’une longue série de mesures.

Il faut y aller sans états d’âmes au nom de l’intérêt supérieur de la nation. Si victoire il y a, elle ne sera que seule du peuple. Dans cet esprit, il ne serait que justesse de fermer nos frontières avec les pays qui sont au stade 3 de l’épidémie du coronavirus, de renforcer le dispositif de contrôle dans les aéroports et voies marines. Mieux, il faut dores et déjà plancher sur tous les scenarios possibles au cas où la situation serait plus grave.

Certes, l’Etat ne perd pas de vue sa responsabilité régalienne de veiller sur la sécurité de son peuple. Mais la volonté manifeste du gouvernement de venir à bout du covid-19 doit impérativement être adossée à un soutien populaire, qui aboutira à une lutte acharnée d’un peuple, uni en un seul homme, contre un danger public afin d’éviter le pire.

C’est pourquoi, à notre humble avis, nous pensons qu’il est important de mettre en place un fonds de solidarité nationale qui sera alimenté par tous les citoyens sénégalais d’ici et d’ailleurs, les entreprises nationales ainsi que les entreprises privées, les bonnes volontés, les amis du Sénégal (…), en guise de contribution ou de participation à l’effort de ‘’guerre’’ contre cette maladie qui pourrait être considérée comme l’une des plus graves du 21ème siècle.

Au regard du bilan macabre en Chine et en Italie ainsi que l’impuissance de la France, qui compte désormais 4500 cas positifs au covid-19 confirmés, d’arrêter l’épidémie, force est de s’attendre à tout. C’est la raison pour laquelle il est préférable d’anticiper sur les moyens financiers et logistiques afin de renforcer les mesures préventives, d’assurer une bonne prise en charge des malades et des personnes mises en quarantaine.

Pour cela, il faut que chaque citoyen réveille sa fibre patriotique au nom de l’intérêt national en participant à l’alimentation du fonds de solidarité nationale pour la lutte contre le coronavirus. Et là, le geste symbolique du Khalife général des mourides, Serigne Mountakh Mbacké, qui a débloqué 200 millions pour soutenir l’Etat dans sa lutte contre le covid-19, est assez éloquent à titre illustratif. C’est l’exemple parfait à suivre par chaque sénégalais selon ses moyens. Nous dévons refuser de se plier sous le joug de cette maladie. Ensemble, nous devons l’attaquer. C’est mieux …

Djiby Sene Journaliste Blogueur

Laisser un commentaire

Partagez la bonne info avec vos amis

Journaliste et Blogueur, Fondateur du Blog de la Jeunesse Consciente.
Follow Me:

Articles similaires