Actualité Politique Société

MARCHE DES ACTEURS DE LA PRESSE: “Y en a marre” encore dans la rue

Les acteurs de la presse sénégalaise ne seront pas seuls dans la rue le 3 mai, Le mouvement  ” Y en a marre ” a décidé de se joindre au combat de la coordination des acteurs de la Presse (CAP).

Le pari de la mobilisation semble être gagné d’avance. Après les Organisations de la société civile (Osc), les familles religieuses, les écoles de formation en journalisme et communication, les organes et doyens de la presse et les missions diplomatiques, le mouvement Y en a marre se joint à la marche du 3 mai. Après avoir enrôlé tous les segments de la société, il ne restait que cette jeunesse insurgée pour adhérer à la cause des journalistes.  Leur adhésion au combat des journalistes a été officialisée, hier, lors d’une visite d’une délégation de la Coordination des associations de presse (Cap), au siège du dit mouvement sis aux Parcelles-assainies. «Nous vous remercions de nous avoir choisi parmi nos partenaires car ceci étant une marque de reconnaissance. Venir au siège de Y en a marre, c’est une marque de reconnaissance du travail que le mouvement est en train de faire. Nous associer à ce combat, c’est reconnaître aussi que nous partageons les mêmes valeurs, ces valeurs de préservation de notre démocratie, de la liberté d’expression et d’avoir une presse solide et structurée», a déclaré d’emblée Fadel Barro, coordonnateur de Y en a marre«Ce combat que vous menez c’est comme allumer une torche dans le noir et dès lors, on adhère à ce combat là et nous le considérons comme étant notre propre combat, alors on ne peut que s’engager», ajoute-t-il. 


 

 

 

Laisser un commentaire

Partagez la bonne info avec vos amis

Journaliste et Blogueur, Fondateur du Blog de la Jeunesse Consciente.
Follow Me:

Articles similaires