Actualité Société

Crise sans précédent à la croix rouge sénégalaise, selon le président du comité départemental de Pikine 

     URGENT: SENBAAT.COM 

La croix rouge sénégalaise est dans une crise sans précédente, selon Le président du comité département de la croix rouge de Pikine

.

Le moment où la communauté internationale célèbre le mouvement international de la croix rouge et du croissant rouge, la croix rouge sénégalaise s’est réunie pour lister les difficultés dont souffre cette organisation. Selon le président du comité département de la croix rouge de Pikine, Ousseynou Badio, la croix rouge sénégalaise vit aujourd’hui une situation particulière avec 7 années de gestion nébuleuse sans aucun bilan financier. C’est un fait grave.

.

Le président du comité département de la croix rouge de Pikine, Ousseynou Badio s’est exprimé aujourd’hui (lundi) face à la presse, sise à leur siège à Dakar. Lui qui déplore la situation de la croix rouge nationale qui est, selon lui, « au bout de la tourmente depuis 2014 ». En effet, l’année 2014 consacre la fin du premier mandat du président actuellement en poste Abdoul Aziz Diallo. «  Ce dernier n’a jamais déposé un bilan financière après exercice, c’est un fait grave », explique M. Badio qui soutient que la « crise est causé par ce Diallo », pis « sa gestion est nébuleuse ».

.

La croix rouge nationale est dans une phase de crise sans précédente. Pour le président du comité département de la croix rouge de Pikine, Ousseynou Badio, les principes de la croix rouge (Humanité, Impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité) ne sont plus respectés au niveau des commissions. L’exemple typique en est : « le comité régional de Dakar et le comité départemental de Pikine fonctionnent avec deux présidents du fait de la tentative d’holdup orchestré par le président national Aziz Diallo et le secrétaire général Mamadou Sonko ». Ainsi, c’est ce qui est d’ailleurs contraire aux principes de cette organisation.

A en croire, M. Badio la croix rouge nationale assiste à une mévente des cartes de membre. Tout cela est dû à une gestion nébuleuse.

.

Il demande aux membres de la croix rouge à se mobiliser contre la dilapidation du patrimoine de la croix rouge en évoquant l’article 16 qui s’interdit de vendre les biens de cette structure. Pour rappel, au sortir de la dernière réunion du conseil d’administration, M. Diallo a demandé l’autorisation au conseil d’administration de vendre des terrains sans aucun détail. Sur ce, « nous lui rappelons que seul l’assemblée nationale a l’autorisation de la vente de bien immeuble », a dit Ousseynou Badio qui demande aux autorités à faire respecter les textes.

.

Il indique que « la croix rouge sénégalaise n’hésitera pas de descendre dans la rue pour faire face avec Diallo. Il est averti ». M. Badio ajoute : « La croix rouge a besoin une transparence dans la gestion », pour clore.

.

Thierno Malick Ndiaye

Photo: Ousseynou Badio

Laisser un commentaire

Partagez la bonne info avec vos amis

Journaliste et Blogueur, Fondateur du Blog de la Jeunesse Consciente.
Follow Me:

Articles similaires