Actualité People Société

Londres. Un bébé de trois mois suspecté d’être un terroriste

La boulette. Son grand-père s’étant trompé au moment de remplir le formulaire permettant d’entrer aux États-Unis, un nourrisson âgé de trois mois a été arrêté et gardé une dizaine d’heures par l’ambassade américaine à Londres. Shocking.

.

Tous ceux qui sont déjà allés aux États-Unis en tant que touristes le savent : il faut soigneusement remplir un formulaire d’admission dans ce pays. Formulaire qui pose une série de questions très sérieuses : « Avez-vous l’intention de tuer le Président des États-Unis ? », « Faites-vous partie d’un groupe terroriste ? », etc.

.

Questions auxquelles il faut répondre très sérieusement en cochant soit la case « Oui », soit la case « Non ». Inutile de dire qu’il vaut mieux cocher « Non » à toutes les questions. Sans chercher en aucune manière à faire de l’humour.

.

Hélas, on peut être distrait. C’est ce qui est arrivé au grand-père d’un bébé de trois mois, qui devait aller en Floride retrouver les parents du bambin, rapporte le Parisien, citant le Guardian.

.

Funeste erreur

.

« Cherchez-vous à vous engager ou avez-vous été engagé dans des activités terroristes, d’espionnage, de sabotage, ou de génocide ? », demandait notamment le formulaire d’obtention du visa pour son petit-fils. Papy a malencontreusement coché la case « Oui ». Funeste erreur.

.

Le nourrisson a été immédiatement arrêté par l’ambassade américaine à Londres et gardé (on n’ose dire « interrogé ») une dizaine d’heures. Libéré, il a pu repartir par un autre vol avec son grand-père.

.

« Je n’arrive pas à croire qu’ils n’aient pas compris que c’était une erreur et qu’un bébé de trois mois était incapable de nuire », a déclaré le grand-père, désolé.

.

Ajoutant : « Le bébé a juste saboté quelques couches. Mais je ne l’ai pas dit à l’ambassade américaine ». Il a bien fait.

Laisser un commentaire

Partagez la bonne info avec vos amis

Articles similaires