Actualité Politique

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon accusé de corruption en Corée du Sud

Le secrétaire général de l’ONU, le Sud-Coréen Ban Ki-moon, est actuellement accusé de corruption dans son pays natal, rapporte RFI ce lundi.

.

Selon une enquête publiée par l’hebdomadaire coréen « Sisa », le diplomate, qui doit quitter son poste à la tête des Nations-Unies le 31 décembre, aurait accepté 200.000 dollars en 2005, quand il était ministre des Affaires étrangères sud-coréen, puis 30.000 dollars en 2007, après son accession à la tête de l’ONU.

.

Des pots-de-vin qui proviendraient du groupe Taekwang (pétrochimie, médias…), un conglomérat déjà au centre d’un scandale de corruption visant l’entourage de l’ancien président Roh Moo-hyun.

.

Ces allégations surgissent à quelques jours de la fin de son mandat à l’ONU et au moment où beaucoup le voient déjà en champion du camp conservateur aux prochaines élections présidentielles dans son pays, précise RFI.

Partagez la bonne info avec vos amis

Journaliste et Blogueur, Fondateur du Blog de la Jeunesse Consciente.
Follow Me:

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cette action est interdite sur ce site web. Merci d'utiliser le bouton de partage !