Actualité Politique

LA VILLE DE DAKAR VOLE AU CHEVET DES JEUNES DÉSIREUX D’ENTREPRENDRE

La mairie de Dakar a mis à la disposition  des jeunes et des femmes de 20 à 39 ans, qui désirent s’investir dans l’entrepreneuriat une « couveuse d’entreprise pour la promotion de l’emploi par la micro-entreprise (CEPEM) », en partenariat avec la ville de Marseille, Mercredi à Dakar.

         La CEPEM est une plateforme d’initiative locale, créée par la ville de Dakar, dédiée à la création d’entreprise et qui permet aux porteurs de projets de tester leurs activités de manière réelle.

‘’Il s’agit pour les autorités de la ville de Dakar de permettre aux jeunes et aux femmes porteurs de projets de trouver un appui financier et une assistance pour la réalisation de leurs projets ‘’, a déclaré Mourade Dieye Gueye, le Secrétaire général de la ville de Dakar.

Il a par ailleurs estimé que ‘’ Osez d’entreprendre, est le défi qu’ils lancent aux je

unes avec les moyens techniques et financiers pour les accompagner’’, tout en rappelant également ‘’la détermination du maire de la ville de Dakar, khalifa Sall, pour la réalisation de ce projet’’.

‘’ Il y’a quatre ans le maire de Dakar portant en bandoulière son projet l’avait présenté à son partenaire, la ville de Marseille. C’est ainsi qu’est né  couveuse d’entreprise pour la promotion de l’emploi par la micro-entreprise’’ a-t-il ajouté.

       Quant à l’Expert Consultant en création d’entreprise, Alassane Lo est resté sur le même registre mais en accentuant son discours sur les aspects techniques du projet.

‘’Les porteurs de projets susceptibles de bénéficier du dispositif sont des jeunes âgés de moins de 40 ans (diplômés voulant se lancer dans la création d’entreprise, non diplômés mais ayant des savoir-faire, jeunes issus de la formation professionnelle), des femmes porteuses de projets’’, a-t-il fait savoir.

Il a aussi tenu a précisé que ‘’les porteurs de projets qui entrent en couveuse sont appelés « entrepreneurs à l’essai ». Ils sont choisis, sur la base d’un appel à projet. La durée de présence en couveuse est de 12 a 36 mois renouvellement, y compris.

Pendant cette période, ils travaillent quotidiement comme des indépendants en essayant de développer leurs activités.

      La directrice du fonds de développement local (FODEM), Aminata Diop Samb, a suivi le rythme des tambours du lancement officiel de ce projet.

Plusieurs actions ont été menées  telles que ‘’l’élaboration des outils du Cepem, des rencontres avec tous les partenaires, l’aménagement et la mise en place des équipements de l’espace coworking au siège du Fodem’’, a-t-il souligné.

Elle a par ailleurs poursuivi avec une note d’espoir ‘’Aujourd’hui, ce projet prend son envol. Nous espérons qu’il continuera à bénéficier de l’attention et de l’appui de toutes les autorités et des partenaires actuels et futures’’.

     S’exprimant en marge de la cérémonie officielle du lancement des activités de la couveuse d’entreprise pour la promotion de l’emploi par la micro-entreprise (CEPEM), le maire de la ville de Marseille, Jean Roata,  a souligné que ‘’quand on prépare un projet il faut avoir des hommes et des femmes courageuse pour réussir’’ avant de rappeler une pensée de l’écrivain  Saint Exupéry ‘’ Pour tout ce qui concerne l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible’’.

La Cepem développe un « écosystème » favorable au développement de compétences entrepreneuriales, organisé ci-après : un suivi individuel personnalisé, un réseau de professionnels et de tuteurs- parrain au service des bénéficiaires, un accompagnement a la création d’entreprise et un suivi post-création, un programme de formation complet, un espace de coworking

Laisser un commentaire

Partagez la bonne info avec vos amis

Journaliste et Blogueur, Fondateur du Blog de la Jeunesse Consciente.
Follow Me:

Articles similaires