Non classé

đź”´Chelsea 2-3 West Ham : La bande Ă  Edouard Mendy battue par les Hammers Ă  Stratford!

C’Ă©tait peut-ĂŞtre une croix dĂ©placĂ©e, mais au stade de Londres, peu de gens se souciaient de dĂ©battre de ce point alors que le chant commun de Bubbles remplissait un après-midi d’hiver froid Ă  Stratford.

Tout ce qui les prĂ©occupait, c’Ă©tait qu’Arthur Masuaku et Michail Antonio s’Ă©taient arrangĂ©s pour crĂ©er ce qui semblait ĂŞtre un but spectaculaire, infliger une dĂ©faite Ă  leurs voisins de l’ouest de Londres et renforcer les rĂ©fĂ©rences de West Ham pour faire partie des quatre meilleures Ă©quipes.

Les victoires contre Chelsea sont chĂ©ries dans l’est de Londres et donc lorsque Masuaku a dĂ©collĂ© de la gauche Ă  la 87e minute, le ballon dĂ©viant outrageusement dans les airs pour tromper Edouard Mendy, les cĂ©lĂ©brations ont Ă©tĂ© longues et bruyantes. Et si l’ondulation du filet qui a apportĂ© cette explosion de joie a surpris autant Masuaku que Mendy, en vĂ©ritĂ© West Ham mĂ©ritait son moment.

MĂ©ritĂ© parce qu’ils Ă©taient deux fois derrière, mais deux fois ils ont refusĂ© de se coucher contre une puissante Ă©quipe de Chelsea. Les champions d’Europe ont peut-ĂŞtre un peu trĂ©buchĂ© cette semaine – et toute Ă©quipe manquant N’Golo KantĂ© sera en dessous de la moyenne – ils reprĂ©sentaient toujours un formidable test de la crĂ©dibilitĂ© des quatre premiers de West Ham.

MĂ©ritĂ© aussi pour la persĂ©vĂ©rance de Jarrod Bowen et Antonio. Ils n’avaient pas beaucoup de possession mais ont tous les deux harcelĂ© et harcelĂ© Chelsea tout l’après-midi. En tant que tels, ils ont gagnĂ© leurs rĂ©compenses. Le lancer rapide qu’Antonio et Masuaku ont Ă©voquĂ© entre eux pour crĂ©er le but gagnant est un exemple de la dĂ©termination dont fait preuve cette Ă©quipe. Aucune cause n’est perdue pour eux.

West Ham est venu avec un plan et un retour Ă  trois pour contrer le propre 3-4-3 de Chelsea. Ce n’est que partiellement rĂ©ussi. Chelsea a dominĂ© la possession dès le dĂ©but, mais Moyes a pu souligner le fait que cela ne crĂ©ait pas d’occasions claires jusqu’Ă  ce que le marquage mou de West Ham Ă  la 29e minute leur donne l’avantage.

Le coin de Mason Mount a Ă©tĂ© rencontrĂ© fermement par Thiago Silva, qui n’Ă©tait absolument pas troublĂ© par toute pression des joueurs de West Ham, Antonio Ă©tant le plus proche de lui mais refusant de dĂ©fier.

Pourtant, West Ham, qui avait semblĂ© Ă  court d’inspiration, a presque Ă©galisĂ© dans la minute qui a suivi, la volĂ©e de Valdimir Coufal sur le rebond a battu Edouard Mendy seulement pour que Thiago Silva surgisse sur la ligne pour dĂ©gager, se transformant de buteur en gardien de but.

Pourtant, mĂŞme si Chelsea avait la dĂ©fense la plus frugale de la Premier League avant ce match, Bowen avait clairement ressenti une vulnĂ©rabilitĂ© Ă  Menyy. Pendant toute la moitiĂ©, il l’avait chargĂ© dans l’espoir qu’il raterait une passe alors que Chelsea jouait par l’arrière.

Ă€ la 38e minute, son assiduitĂ© a Ă©tĂ© rĂ©compensĂ©e alors que Mendy tressaillit, mal contrĂ´lĂ© et Bowen le cambriolait. MĂŞme ainsi, il faisait face au but, il n’Ă©tait donc pas nĂ©cessaire que le gardien de Chelsea panique, plonge et encaisse un penalty. Manuel Lanzini a marquĂ© le penalty pour 1-1.

Ayant reçu un retour dans le match, West Ham a rapidement concĂ©dĂ© Ă  nouveau juste avant la mi-temps. Tomas Soucek a Ă©tĂ© volĂ© au milieu de terrain par Ruben Loftus-Cheek, ce que le milieu de terrain de Chelsea fait de mieux avec sa force. S’avançant Ă  grands pas, il rĂ©alisa que Hakim Ziyech, bien que Moyes se soit inquiĂ©tĂ© de l’espace accordĂ© Ă  Loftus-Cheek.

A partir de lĂ , le foot Ă©tait sublime. D’abord la croix flottante de Ziyech, puis la superbe première volĂ©e de Mount. Les montures au visage de bĂ©bĂ© ressemblent Ă  l’image de l’innocence, mais cĂ©lĂ©brĂ©es devant les fans de West Ham, la langue tirĂ©e et les oreilles en coupe.

Il n’avait peut-ĂŞtre pas essayĂ© cela autrefois devant le Chicken Run, mais dans le stade caverneux de Londres, il Ă©tait suffisamment en sĂ©curitĂ©. West Ham avait Ă©tĂ© gĂŞnĂ© par une blessure Ă  Ben Johnson, qui avait laissĂ© de l’espace Ă  Mount, mais c’Ă©tait quand mĂŞme un but spectaculaire.

Kai Havertz a ensuite Ă©tĂ© dĂ©fiĂ© par Kurt Zouma dans les dernières secondes de la mi-temps, sans pĂ©nalitĂ©. L’Allemand semblait grièvement blessĂ© et a Ă©tĂ© remplacĂ© par Romelu Lukaku Ă  la mi-temps.

Pourtant, West Ham est une proposition diffĂ©rente sous la forme actuelle de l’Ă©quipe qui jadis s’estompait et mourrait sous la pression. Ils sont revenus pour la seconde moitiĂ©, leur concentration renouvelĂ©e et frustrĂ© Chelsea. Avec Bowen, ils Ă©taient toujours une menace.

Ă€ la 56e minute, la passe de recherche de Soucek leur a permis de retrouver Antonio. Chelsea n’a pas rĂ©ussi Ă  dĂ©gager la tĂŞte, Coufal a lancĂ© Bowen, qui a tirĂ© tĂ´t dans les jambes de Christensen et a battu Mendy du bord de la surface pour 2-2.

The effort initially appeared to be a cross but blindsided Edouard Mendy at his near post and fizzed into the top corner

Et Bowen n’Ă©tait qu’Ă  un pouce environ de donner l’avance Ă  West Ham après 70 minutes, lorsque le superbe travail d’Antonio Ă  la poursuite du ballon l’a vu gagner la possession et tirer dans un centre.

Bowen s’est Ă©tirĂ© et a glissĂ© du mieux qu’il a pu, mais n’a pas rĂ©ussi Ă  le transformer en un filet vide. Cela dit, c’est Chelsea qui a dominĂ© la possession dans le dernier quart du match. C’est cependant West Ham qui a utilisĂ© le peu de possession qu’ils avaient le plus efficacement.

Laisser un commentaire

Partagez la bonne info avec vos amis

Journaliste et Blogueur, Fondateur du Blog de la Jeunesse Consciente.
Follow Me:

Articles similaires