Actualité Sport

Sénégal-Namibie: Quand l’équipe nationale s’offrait le ticket de la qualification au mondial asiatique de 2002

 Un quart d’heure après le coup de sifflet final, les Sénégalais sont encore là, dans l’enceinte de l’indépendance Stadium, l’oreille tendue vers Annaba et le match Algérie-Egypte. Les larmes aux yeux, Jules Bocandé ne supporte plus l’attente. Jusqu’à un certain coup de fil venu de Paris.

 .

 Il est 16 h 50 dans l’Independance Stadium de Windhoek, en ce samedi 21 juillet 2001. L’arbitre malgache vient de mettre un terme à la partie opposant les “Braves Warriors” de Namibie aux “Lions” du Sénégal, comptant pour le dernier tour du groupe 3 des éliminatoires de la coupe du monde. Malgré le large succès des Lions (5-0), les membres de la délégation sénégalaise sont dans l’angoisse. Et une seule question est sur toutes les lèvres : Où en est l’autre match ? L’autre match, c’est celui opposant à des milliers de kilomètres, à Annaba, l’Algérie à l’Egypte. Un match suivi presque en duplex, jusqu’au banc de touche, notamment lors de la dernière demi-heure de jeu, via le téléphone cellulaire. L’annonce de l’égalisation algérienne (1-1) avait égayé l’atmosphère sans pour autant dissiper les craintes. Le prolongement de la rencontre de dix minutes, conséquence de son interruption pour cause d’incidents, est redouté.

Laisser un commentaire

Partagez la bonne info avec vos amis

Journaliste et Blogueur, Fondateur du Blog de la Jeunesse Consciente.
Follow Me:

Articles similaires